Le suivi gynécologique : une arme anti-cancer à ne pas négliger

Publié par La Fondation ARC le Mardi 14 Avril 2009 : 02h00
Mis à jour le Mardi 09 Novembre 2010 : 15h54
-A +A

Cancer du col de l'utérus, cancer du sein : grâce à un suivi gynécologique régulier, ces pathologies féminines peuvent être dépistées tôt, et donc mieux soignées.

C'est un rendez-vous qu'on a trop souvent tendance à remettre à plus tard. Pourtant, un examen gynécologique peut nous sauver la vie : la prévention des cancers féminins passe en effet largement par ce suivi régulier.

Cancer du col

Pour le Dr Pascale This, endocrinologue et gynécologue, praticien des hôpitaux et des centres de lutte contre le cancer, ce rendez-vous vise en particulier au dépistage du cancer du col de l'utérus : ' De trop nombreux cancers du col de l'utérus sont découverts tardivement, alors que c'est un cancer qui peut être dépisté très précocement '.

L'examen de dépistage, le frottis cervico-vaginal, consiste à prélever des cellules du col utérin. Ces cellules sont étalées et fixées sur une lame de verre qui sera examinée au microscope dans un laboratoire spécialisé. Les biologistes y rechercheront la présence éventuelle de cellules anormales. Ce test de dépistage est recommandé dès les premiers rapports sexuels.

Trois frottis doivent être réalisés à un an d'intervalle. Si ceux-ci sont normaux, les examens suivants pourront être réalisés tous les 2 à 3 ans.

Une partie des cancers du col peuvent désormais être prévenus grâce aux vaccins contre le papillomavirus. Mais cette vaccination (recommandée chez les jeunes filles dès l'âge de 14 ans) ne se substitue en aucun cas au frottis : ' cet examen reste un élément central de la détection des cancers ' s'empresse de préciser le Dr This.

Et le cancer du sein ?

Le suivi gynécologique permet également la détection précoce de toutes anomalies touchant les seins. Les Françaises de 50 à 74 ans bénéficient d'un programme de dépistage organisé par mammographie tous les deux ans. Toutefois, comme l'explique encore le Dr This, certaines femmes seront suivies avec plus de vigilance, notamment si elles viennent de famille dite à risque. Ce dépistage individuel pourra comporter une mammographie annuelle dès 40 ans.

Publié par La Fondation ARC le Mardi 14 Avril 2009 : 02h00
Mis à jour le Mardi 09 Novembre 2010 : 15h54
A lire aussi
Cancer du col de l'utérus : la prévention est possible Publié le 12/11/2001 - 00h00

Actuellement, environ 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l'utérus sont diagnostiqués chaque année en France. Ce chiffre a diminué ces dernières années, mais pourrait encore considérablement se réduire, si le dépistage du cancer du col par frottis cervico-vaginal était régulièrement...

Dépistage du cancer chez la femme Publié le 29/09/2004 - 00h00

Quelles sont les techniques de dépistage du cancer chez la femme ? e-sante.fr fait le point sur le dépistage du cancer du col de l'uterus, du cancer du sein, du cancer du côlon... Vous saurez tout sur la coloscopie, la mammographie, le frottis...

Plus d'articles