Intolérance au lactose

Intolérance au lactose

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 17 Octobre 2014 : 16h37
-A +A

Malgré ses multiples vertus, le lait peut causer des ennuis de santé aux personnes qui souffrent d'intolérance au lactose.

Normalement, le lactose, un disaccharide, doit être scindé en deux molécules, le glucose et le galactose, avant d'être absorbé. Cette digestion se fait grâce à la lactase, une enzyme présente dans la partie haute du petit intestin. Lorsque cette enzyme est absente ou déficiente dans l'organisme, l'intolérance au lactose se manifeste.

Intolérance au lactose : Examens

Après avoir réalisé un bilan de santé complet, le médecin suggère au patient de retirer de son alimentation les produits contenant du lactose afin de vérifier si les symptômes disparaissent. Par la suite, il évalue s'il est possible de provoquer la réapparition des symptômes en réintroduisant le lait et les produits laitiers. Afin de se faire une idée plus juste de la situation, il est possible que le médecin demande au patient, ou aux parents s'il s'agit d'un jeune enfant, de tenir un "journal de bord" dans lequel l'alimentation et les symptômes seront consignés.

Afin de confirmer une intolérance au lactose, le médecin utilise des tests biologiques. Il peut s'agir d'un test visant à mesurer la concentration d'hydrogène dans l'air expiré. Une concentration anormalement élevée d'hydrogène indique que l'organisme n'a pas absorbé le lactose et que ce dernier a fermenté dans la flore intestinale. Un autre test consiste à faire prendre au patient une quantité prédéterminée de lactose dont on mesurera ensuite le taux d'absorption dans le sang.

Intolérance au lactose : Traitement

Le traitement de l'intolérance au lactose est relativement simple. En limitant l'ingestion de lactose ou en utilisant des produits qui contiennent de la lactase, on obtient des résultats très satisfaisants au bout d'une semaine.

Il est important de retenir que les traitements actuellement disponibles sont suffisamment efficaces pour permettre aux personnes souffrant d'une intolérance au lactose de ne pas se priver de cette composante incontournable de toute alimentation équilibrée.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 17 Octobre 2014 : 16h37
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001.
A lire aussi
Lait : intolérance ou allergie ? Publié le 17/11/2008 - 00h00

Douleurs abdominales, diarrhées et ballonnements sont des symptômes communs à l'allergie aux protéines de lait de vache et à l'intolérance au lactose. seule la première de ces réactions d'hypersensibilité est due à un mécanisme immunologique. comment faire la différence entre...

Comment vivre l'intolérance au lactose ? Publié le 10/12/2010 - 09h54

Loin d'être rare, l'intolérance au lactose provoque des symptômes pour le moins désagréables : maux de ventre, diarrhées, etc. Que faire si vous ne supportez pas le lactose ? Que pouvez-vous manger ? Faut-il bannir les produits laitiers ?

Ballonnements et flatulences Publié le 31/05/2001 - 00h00

Le tube digestif est un conduit souple, pourvu d'un système musculaire lisse qui, d'une extrémité à l'autre de l'organisme, capte la nourriture, la digère et en rejette les déchets.

Je ballonne, est-ce le lactose ? Publié le 13/05/2011 - 09h18

On a, hélas, des tas de raisons pour ballonner, gargouiller, flatuler, émettre des gaz et des rots, avoir des crampes, autrement dit avoir les intestins en bataille. Souvent ou quelques fois. L'une d'elles est l'intolérance au lactose. Décryptage.

Plus d'articles