Hémorroïdes

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 26 Janvier 2011 : 17h54
-A +A

Les hémorroïdes sont la conséquence d'une dilatation des veines situées près de l'anus et du rectum. Cette dilatation, qui entraîne la formation de petites "boules" dont le volume est variable d'une personne à une autre, survient à l'intérieur du rectum.

Hémorroïdes : Comprendre

Les efforts (à la défécation ou pendant un travail physique exigeant) et la gravité (travailler continuellement debout, par exemple) peuvent quelquefois faire "sortir" les hémorroïdes près de l'ouverture de l'anus. On constate alors leur présence au toucher : il y en a habituellement deux ou trois, qui correspondent aux veines situées dans cette région. Elles peuvent être grosses comme un petit pois ou même comme un oeuf.

Il y a quatre types d'hémorroïdes. Dans les cas les moins graves, les hémorroïdes restent internes et seuls des saignements (tout à fait bénins) trahissent leur présence.

Il y a ensuite les hémorroïdes internes, qui sortent à la défécation, mais qui rentrent toutes seules après ; il y a aussi celles que la personne peut, si elle le veut, faire rentrer dans son rectum en poussant dessus avec un doigt (ces deux types d'hémorroïdes sont les plus courants).

Enfin, les cas les plus sérieux sont ceux où il est impossible de faire rentrer les hémorroïdes dans le rectum (hémorroïdes externes).

Les hémorroïdes sont assez fréquentes. On estime que plus de 20 % des hommes et des femmes en souffrent avant l'âge de 50 ans. En outre, le nombre de cas augmente avec le vieillissement, sans doute à cause du relâchement des muscles rectaux. En revanche, le problème touche très peu les enfants.

Internes ou externes, les hémorroïdes ne sont pas dangereuses. Elles ne mènent pas à un cancer ou à d'autres maladies sérieuses et n'empêchent pas de mener une vie normale. En outre, il arrive parfois, en changeant certaines habitudes de vie, que la dilatation des veines diminue graduellement et que les hémorroïdes perdent du volume ou finissent par se résorber au bout de quelques mois ou années.

Les hémorroïdes internes ou externes peuvent entraîner les symptômes dont détail ci-après :

  • Saignements variables (quelques gouttes ou un filet de sang notable) constatés après la défécation sur le papier de toilette, la surface de l'eau ou sur les sous-vêtements (ce n'est jamais du sang mélangé aux selles ou des selles teintées de sang. Si c'est le cas, cela dénote un autre problème).
  • Saignements variables qui peuvent survenir n'importe quand s'il y a une petite déchirure sur une des hémorroïdes.
  • Inconfort ou douleur diffuse à l'anus quand les hémorroïdes internes "sortent" du rectum (il ne s'agit pas d'une douleur forte à la défécation, laquelle indique plutôt des fissures anales).
  • Possibilité de démangeaisons rectales en présence d'hémorroïdes externes.

Hémorroïdes : Causes

Pression sur les veines rectales

Une trop grande pression sur les veines situées au pourtour de l'anus cause leur dilatation (leur gonflement). Les facteurs de risque les plus fréquents sont la constipation, la grossesse, l'obésité, l'effort physique intense, une position debout prolongée et la présence de certaines tumeurs rectales ou d'une cirrhose du foie (dans ce cas, le sang circule mal dans le circuit veineux, ce qui augmente le débit sanguin des veines de l'anus, d'où la pression). Les mêmes facteurs sont responsables de leur "sortie" hors du rectum.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 26 Janvier 2011 : 17h54
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001
A lire aussi
Les hémorroïdes expliquées en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h58

Les vaisseaux sanguins assurent le transport du sang du cœur vers tous les organes et les tissus du corps. Le rectum, l'anus et l'ouverture anale contiennent de nombreux vaisseaux sanguins.Il arrive parfois qu'une augmentation de la pression sanguine dans la zone du rectum entraîne une...

Affection de la région anale Publié le 31/05/2001 - 00h00

Parmi les symptômes les plus fréquents de la région anale, se trouvent la douleur, les saignements, les masses et les démangeaisons. Contrairement à ce que bien des gens pensent, les hémorroïdes ne sont pas toujours en cause.

Hémorroïdes : distinguez le vrai du faux ! Publié le 03/10/2008 - 00h00

Les hémorroïdes sont des affections douloureuses, mal placées et fréquentes. Quelques judicieuses informations sur ce sujet peuvent aider les personnes qui en souffrent. De la même facon, de bonnes connaissances permettent de prévenir les hémorroïdes…

Plus d'articles