Endométriose : les solutions médicales pour tomber enceinte

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 02 Mai 2018 : 10h31
L’endométriose est une maladie généralement récidivante qui peut concerner les femmes réglées. Même si le mécanisme en jeu garde encore une part de mystère aujourd’hui, on sait qu’elle affecte la fertilité de certaines femmes qui peinent à tomber enceintes. Toutefois, des solutions médicales existent pour combler ce désir d’enfant.
© Istock

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie chronique de l’endomètre, tissu tapissant la cavité utérine. Elle se caractérise par la présence anormale de cellules endométriales à l’extérieur de l’utérus. Ces cellules peuvent migrer vers les ovaires, mais aussi vers des organes non génitaux comme le péritoine, le rectum et parfois même les poumons dans les cas les plus sévères. Au moment des règles, ces lésions ne sont pas éliminées de l’organisme et entraînent donc inflammations et douleurs. L’endométriose est une affection qui provoque de fréquentes infertilités, on parle de 30 % à 40 % de femmes souffrant d’endométriose qui sont infertiles.

PUB

Endométriose : quelles solutions pour tomber enceinte ?

En général, l’intervention chirurgicale est préférée aux traitements médicamenteux à base de progestérone. L’opération consiste à enlever les différentes adhérences du tissu endométrial ainsi que les zones touchées dans la mesure du possible en fonction des organes atteints. Les femmes atteintes d’endométriose pourront parfois être enceintes naturellement après cette intervention, et d’autres se verront proposer un traitement qui sera choisi en fonction de la gravité de la maladie. L’insémination artificielle et la fécondation in vitro sont les deux solutions les plus répandues pour combler le désir d'enfant.  

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 02 Mai 2018 : 10h31
PUB
PUB
A lire aussi
Le vrai et faux sur l’endométriose en 10 pointsPublié le 10/03/2016 - 09h10

Grâce à l’acharnement d’une gynécologue française, le Dr Chrysoula Zacharopoulou, l’endométriose sort de l’ombre. La campagne 2016 a pour slogan « Les règles, c’est naturel, pas la douleur ». Le point d’orgue médiatique aura lieu le 19 mars 2016 avec la 3e Endomarche, marche...

Reconnaître l'endométriosePublié le 06/04/2010 - 00h00

Le diagnostic se fait souvent cinq ans après le début de la maladie. L'endométriose reste souvent ignorée ou sous-estimée. Pourtant une prise une charge médicale et chirurgicale peut venir à bout des douleurs et mettre l'endométriose en veilleuse...

Plus d'articles