Ecchymoses, hématomes et pétéchies

Ecchymoses, hématomes et pétéchies

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 11 Avril 2013 : 16h46

Les ecchymoses, les hématomes et les pétéchies sont tous trois des hémorragies sous-cutanées.

Ecchymoses, hématomes et pétéchies : Conseils pratiques

  • Mettre de la glace.

    Si vous vous êtes fait mal, appliquez vite de la glace afin d'éviter l'enflure et d'arrêter l'hémorragie.

    Gardez la glace une quinzaine de minutes.

    À répéter plusieurs fois dans la journée.

  • Après le froid, opter pour la chaleur.

    Quarante-huit heures après le traumatisme, vous pouvez mettre des compresses d'eau tiède sur la blessure pour dilater les vaisseaux sanguins et améliorer la circulation sanguine. A faire plusieurs fois par jour et 20 minutes chaque fois.

  • Garder le membre élevé.

    Afin d'éviter que le sang ne se répande dans les tissus avoisinants, surélevez le membre atteint aussi souvent et aussi longtemps que possible.

    Cela aidera également à drainer le sang et à prévenir l'ecchymose.

  • Éviter de bander l'ecchymoseou l'hématome.

    Cela ne servira qu'à augmenter la pression locale ; le sang fusera alors plus loin sous la peau.

  • Ne pas prendre n'importe quel médicament.

    En cas de douleur, prenez du paracétamol.

    Evitez l'aspirine et les anti-inflammatoires (comme l'ibuprofène).

    Ils affectent le travail des plaquettes sanguines, ce qui peut retarder la guérison.

  • Camoufler l'ecchymose.

    Un peu de fond de teint fera des merveilles pour dissimuler uneecchymose.

  • Des suppléments de vitamine C.

    Si vous êtes sujet(te) aux bleus, un supplément de vitamine C en comprimés favorisera la fabrication de collagène (protéine qui renforce les tissus de la peau).

    Des doses de 500 mg, trois fois par jour, sont indiquées.

Ecchymoses, hématomes et pétéchies : Quand consulter ?

  • Vous avez despétéchies.
  • Les ecchymoses et les hématomes récidivent sans raison.
  • Les ecchymoses et les hématomes s'étendent sur le corps.
  • Vous avez eu un traumatisme important et vous craignez qu'il y ait un hématome.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 11 Avril 2013 : 16h46
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
Oeil au beurre noirPublié le 13/11/2001 - 00h00

L'apparition d'une ecchymose périorbitaire, mieux connue sous le nom d'œil au beurre noir, est toujours une expérience traumatisante. Bénigne dans la très grande majorité des cas, elle n'empêche pas de poursuivre normalement le cours de ses activités.

HémophiliePublié le 07/05/2003 - 00h00

Bien que rare, l'hémophilie est une maladie héréditaire qui se distingue par ses caractéristiques particulières (touchant essentiellement les hommes dans ses formes graves) et son histoire (maladie de la famille royale anglaise et de la famille impériale russe).Le point sur l’hémophilie,...

Plus d'articles