Douleur dans le bras

Douleur dans le bras

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 16 Septembre 2013 : 14h26
-A +A

La douleur dans le bras peut avoir une origine locale si le problème se situe dans le bras lui-même.

Le problème peut également provenir de la colonne vertébrale. Dans ce cas, la douleur augmente souvent la nuit, car le cou se trouve un peu plié, ce qui diminue l'espace entre les vertèbres et risque de coincer les nerfs.

La douleur au bras peut aussi être le signe d'un trouble cardiaque.

Dans ce cas, la douleur qui se répercute dans le bras est impossible à localiser. Elle est lancinante et constante comme un mal de dents, et peut s'accompagner de picotements, d'engourdissements et d'une faiblesse du membre.

Douleur dans le bras : Quand consulter ?

  • Vous éprouvez une douleur au bras qui apparaît soudainement à l'effort et disparaît au repos. Si elle s'accompagne d'essoufflement, de douleurs dans la poitrine, de nausées, de sueurs et de malaise général, appelez immédiatement le centre 15.
  • Vous éprouvez une douleur inhabituelle au bras.
  • Votre bras vous fait mal depuis plus de deux jours et vous gêne dans l'accomplissement de vos tâches quotidiennes.
  • Vous avez le bras ou la main engourdis.
  • Vous avez fait une chute ou vous avez subi un traumatisme et votre bras est déformé ou enflé. Vous ne pouvez pas le bouger ou le tenir droit (il s'agit peut-être d'une fracture).

Douleur dans le bras : Examens

Quand il soupçonne une cause locale, le médecin peut avoir recours à l'électromyogramme (administration de petits chocs électriques pour tester la sensibilité), à des radiographies simples et à des examens plus complexes, comme la scintigraphie et le scan, ou à la ponction articulaire pour le diagnostic de l'arthrite.

S'il pense que l'origine de la douleur se situe à la colonne vertébrale, aux radiographies complexes (scintigraphie, scan) peuvent s'ajouter des examens par résonance magnétique, qui donnent des informations encore plus poussées.

On recherchera une compression ou une tumeur de la moelle épinière au moyen du myélogramme (visualisation des anomalies après injection d'un produit de contraste).

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 16 Septembre 2013 : 14h26
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
Faiblesse musculaire Publié le 31/05/2001 - 00h00

La faiblesse musculaire se définit comme une sensation de manque de force.Elle survient quand un ou plusieurs muscles fonctionnent peu ou pas, ou lorsqu'on se sent épuisé.Elle peut toucher uniquement un muscle, un groupe musculaire (épaule, poignet, genou, pied, etc.), un membre entier ou tout...

Douleur au coude, épicondylite Publié le 31/05/2001 - 00h00

Même si le bras est conçu pour assurer une résistance et une flexibilité étonnantes, certaines de ses structures, comme le coude, demeurent sensibles aux abus.L'épicondylite du joueur de tennis (le tennis elbow) est une forme particulière d'inflammation des tendons du coude (tendinite).Les...

Épaule douloureuse Publié le 31/05/2001 - 00h00

L'épaule est l'une des articulations les plus complexes du corps. Mais la fragilité va de pair avec la complexité, ce qui la rend très sensible aux abus, systématiquement sanctionnés par de la douleur.

Le zona : quand le virus de la varicelle se réactive Publié le 15/01/2001 - 00h00

Le zona est une maladie infectieuse causée par la réactivation du virus de la varicelle, plusieurs années après avoir contracté cette maladie. Le zona est une infection est bénigne, exceptée lorsqu'elle touche l'oeil ou des personnes ayant des défenses immunitaires affaiblies (Sida,...

Plus d'articles