Diabète de type 2 : quel est mon risque de diabète ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 18 Décembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 03 Juin 2016 : 11h47
-A +A
Êtes-vous à risque de diabète ? Pour le savoir, listez vos facteurs de risque. Ensuite, discutez-en avec votre médecin, un dépistage du diabète ppouvant se révéler judicieux. Celui-ci repose sur une simple prise de sang à jeun, mesurant votre glycémie ou taux de sucre dans le sang.

Le diabète de type 2 : une maladie insidieuse

Le diabète est une maladie à part entière, qui, de surcroît, augmente les risques cardiovasculaires.

Il faut savoir que cette maladie est insidieuse, c'est-à-dire qu'au début, elle ne génère que peu de symptômes et peut donc passer longtemps inaperçue. Pourtant, au fur et à mesure de la progression du diabète, augmentent les risques de complications au niveau du coeur et des vaisseaux. Mieux vaut donc dépister un diabète de type 2 avant d'en arriver là et le traiter.

Les facteurs de risque du diabète de type 2 sont bien connus. Faites-vous partie des personnes qui présentent un risque accru de développer cette maladie ?

Les facteurs de risque du diabète

1) Le diabète a une composante génétique. C'est ainsi que certaines personnes présentent une prédisposition génétique. C'est le cas si vous avez un parent du premier degré (mère, père, frère ou soeur) atteint de diabète de type 2.

2) L'excès de poids et plus particulièrement l'excès de graisse abdominale : le fait d'être en surpoids et/ou d'avoir du ventre augmente le risque de développer un diabète. Il faut savoir que les cellules graisseuses localisées sur l'abdomen (surtout le foie) nuisent davantage à la fonction de l'insuline, hormone dont le rôle est de réguler le taux de sucre dans le sang.

3) L'alimentation de type occidental favorise le diabète de type 2 : riche en acides gras saturés et en produits animaux, pauvre en fibres végétales.

4) L'hypertension est un facteur qui multiplie fortement le risque de développer un diabète de type 2.

5) La sédentarité. Moins vous pratiquez d'activité physique, plus votre risque de diabète augmente.

6) Le diabète gestationnel, c'est-à-dire un diabète apparu au cours d'une grossesse et le fait d'avoir donner naissance à un bébé de gros poids, plus de 4 kg, constituent aussi des facteurs de risque.

7) Le syndrome métabolique : ce syndrome est caractérisé par l'association de plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire : obésité abdominale, sédentarité, hypertension, taux élevé de triglycérides sanguins, taux bas de HDL-cholestérol ou bon cholestérol, glycémie élevée à jeun.

8) L'âge : l'avancée en âge augmente aussi le risque d'être atteint de diabète.

Si vous présentez plusieurs de ces facteurs de risque, discutez-en avec votre médecin. Il pourrait être judicieux de faire doser votre glycémie.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 18 Décembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 03 Juin 2016 : 11h47
Source : Bang GH et al. Development and validation of a patient self-assessment score for diabetes risk. Ann Intern Med 2009 ; 151 : 775-783.
A lire aussi
Stress au boulot, syndrome métabolique accru... Publié le 30/01/2006 - 00h00

Plus le stress professionnel est important, plus le risque de développer un syndrome métabolique est élevé. Ce risque peut même doubler. Or ce syndrome, caractérisé par une association de plusieurs anomalies (obésité, hypertension artérielle, cholestérol, hyperglycémie, résistance à...

Diabète de type 2 : l'insuline inhalée est efficace Publié le 16/01/2006 - 00h00

L'équilibre glycémique est essentiel dans le traitement du diabète de type 2 non insulino-dépendant. En cas d'échec, si les antidiabétiques oraux s'avèrent insuffisants, il est nécessaire de recourir à des injections sous cutanées d'insuline. Face à ce mode d'administration délicat, il...

Plus d'articles