Diabète : l'épidémie silencieuse portée au grand jour

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 13 Novembre 2002 : 01h00
-A +A
Mal connu, mal soigné, le diabète, sous toutes ses formes, prend l'allure d'une épidémie inquiétante. En France, on recense actuellement 1,5 million de diabétiques. A ce rythme, dans 20 ans, on en comptera 3 millions. Pourtant, cette affection se dépiste et l'on peut prévenir les complications.

En 2025, le nombre de malades dans le monde devrait doubler pour atteindre les 300 millions. Et les Etats-Unis frôlent une progression de 6% par an. Certes, on ne guérit pas du diabète. Mais un dépistage précoce et l'adhésion à un traitement, dont une modification du mode de vie, rendent cette maladie gérable et permettent notamment d'éviter les complications gravissimes : cécité, infarctus, accidents vasculaires cérébraux, amputation…

Une maladie de société

La progression de cette maladie peut s'expliquer par la modification de nos habitudes de vie, notamment chez les plus jeunes. D'où l'importance de la prévention et de l'éducation des patients afin qu'ils corrigent certains paramètres : régime alimentaire, exercice physique, arrêt du tabac, observance du traitement médicamenteux.

Opération Giropharm

En partenariat avec l'Association Française des Diabétiques (AFD), les 900 pharmacies du groupe Giropharm lancent durant tout le mois de novembre une opération de dépistage du diabète, d'accompagnement et de récupération des déchets. Grâce à une signalétique sur leur vitrine et à l'aménagement d'un espace accueil, les pharmaciens participants invitent leurs visiteurs à engager le dialogue. Nombre de documents d'information sont à disposition et des tests gratuits de dépistage de glycémie sont proposés avec, en cas de taux de sucre anormalement élevé dans le sang, une orientation vers une consultation médicale. Les diabétiques connus peuvent y recevoir nombre de conseils sur leur traitement et leur hygiène de vie. Un service de récupération des déchets de soins est également mis en place. Un container pour stoker en toute sécurité lancettes et aiguilles usagées, est ainsi proposé gratuitement à tous les patients diabétiques. Une fois remplis, ils sont récupérés par les pharmaciens Giropharm.Pour tous renseignements : Un numéro de téléphone : 01 49 79 98 58Un site Internet : www.giropharm.fr

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 13 Novembre 2002 : 01h00
Source : Communiqué de presse du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité, le 9 novembre 2002 : http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/31_011109.htm ; http://www.diabete.fr
A lire aussi
Dépistages gratuits à gogo Publié le 09/10/2006 - 00h00

Votre santé vous intéresse, vous préoccupe ? Et pourquoi ne pas profiter des multiples dépistages qui permettent de prévenir, de dépister ou de traiter rapidement et efficacement de nombreuses maladies ? Rendez-vous au salon Forme & Santé.

Dépistage du diabète en pharmacie Publié le 03/11/2010 - 12h53

C’est gratuit, c’est en pharmacie et c’est durant tout le mois de novembre. L’objectif, dépister les diabétiques qui s’ignorent, afin de leur éviter des traitements lourds.

Diabète : que faites-vous de vos aiguilles et seringues ? Publié le 01/11/2014 - 07h29

DASTRI est un éco-organisme chargé de la collecte et de l’élimination des déchets médicaux (aiguilles, seringues, cathéters) utilisés par les patients qui s’administrent eux-mêmes leur traitement.Durant tout le mois de novembre, une grande campagne intitulée « tous en boîte »...

Plus d'articles