Le diabète, bientôt une épidémie mondiale

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 04 Février 2002 : 01h00
-A +A
Le diabète est en passe de devenir une véritable épidémie dans nos pays industrialisés. Un dépistage et une prise en charge précoces pourraient permettre aux malades d'éviter des complications très handicapantes, voire fatales, et feraient faire des économies substantielles à la société.

Le diabète touche deux millions quatre cent mille personnes en France. C'est le diabète de type deux (non insulino-dépendant), plus fréquemment rencontré chez les personnes âgées, qui touche le plus durement la population avec 2,2 millions de malades. Celui-là ne doit rien à la génétique mais plutôt à l'augmentation de l'âge de la population. Cependant, les mauvaises habitudes alimentaires et le manque d'exercices y sont aussi pour beaucoup. La CNAMTS (Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés) prévoit une augmentation des cas de diabète de 5% par an dans les années à venir. Les experts, parlent, eux, d'une véritable épidémie dans les pays industrialisés.

Pourtant, le diabète n'arrive pas comme cela du jour au lendemain, des signes annonciateurs existent et peuvent être décelés. Le syndrome métabolique par exemple, permet de définir une population à risque de diabète élevé. On parle de syndrome métabolique quand trois des anomalies suivantes se retrouvent chez la même personne :

  • une circonférence de taille supérieure à 102 cm pour les hommes et 88 cm pour les femmes,
  • un taux de triglycérides (graisses) supérieur ou égal à 150mg pour 100ml de sang,
  • un taux de cholestérol (HDL cholestérol) supérieur à 40mg pour 100 ml de sang chez les hommes et 50mg pour 100 ml chez les femmes,
  • une pression artérielle d'au moins 13/8 mmHg
  • un taux de glucose supérieur à 100 mg/100 ml

Près de 22% des Américains, soit 47 millions de personnes, présentent ce syndrome et les femmes, notamment les Afro-américaines, sont plus fréquemment atteintes que les hommes.Ces chiffres sont d'autant plus effrayants lorsqu'on connaît les complications parfois très invalidantes liées au diabète : des complications d'ordre vasculaire (infarctus, accident vasculaire cérébral, artérite), d'ordre neurologique, oculaire ou rénal. Le coût des ces complication pour la société est très élevé (4,4 à 5,5 milliards de francs par an en France).Aussi, pour ne pas en arriver à de tels extrêmes, l'information et la prévention sont fondamentales. Le dépistage du diabète est encore trop souvent tardif. Les gens ne sont souvent diagnostiqués diabétiques qu'à l'occasion d'une consultation pour l'une de ces complications. C'est déjà trop tard. C'est avant qu'il faut agir !

Seule une véritable éducation thérapeutique pourrait inciter les gens à surveiller leur poids, leur régime alimentaire et à pratiquer de l'exercice physique. La surveillance et l'éducation alimentaire des enfants est également primordiale puisque le diabète de type 1 est en augmentation croissante chez les jeunes enfants (moins de cinq ans). On voit aussi apparaître des diabètes de type 2 chez les adolescents en relation avec le développement de l'obésité, et ces adolescents sont les adultes de demain.Face à ce bilan inquiétant, le ministre délégué à la santé, Bernard Kouchner, a annoncé un plan national contre le diabète au mois de novembre dernier. 18 millions d'euros seront alloués à la prévention et au dépistage en 2002. La qualité et l'organisation des soins seront également améliorées.

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 04 Février 2002 : 01h00
A lire aussi
Syndrome métabolique : un tueur sorti de l'ombre Publié le 23/08/2005 - 00h00

Le syndrome métabolique correspond à une association de facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, étroitement liée à l'obésité et plus particulièrement à l'obésité abdominale. Cette affection est la conséquence d'un mode de vie auto-destructeur.

Le tabac augmente aussi le syndrome métabolique Publié le 30/08/2005 - 00h00

L'exposition à la fumée de cigarettes, active comme passive, augmente de façon dose-dépendante le risque de développer un syndrome métabolique chez les adolescents, et donc de devenir diabétiques et cardiaques. Ce phénomène est encore plus marqué chez les jeunes qui sont déjà en surpoids...

Plus d'articles