Deux Français sur dix somnolent au volant

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 25 Mars 2014 : 17h59
Mis à jour le Vendredi 28 Mars 2014 : 08h38

« Sommeil et transports » est le thème de cette 14e Journée nationale du sommeil du 28 mars 2014. Selon un sondage de l’Institut du sommeil et de la vigilance (Insv), un tiers des actifs manquent de sommeil, une dette qui se répercute sur les transports puisque 10% d’entre eux avouent s’être déjà endormis au volant…

© Istock

« Auto, boulot, dodo »

Avec moins de 6 heures de sommeil par nuit, un tiers des actifs français prennent de gros risques : épuisement, somnolence, manque de vigilance, risque d’accident, détérioration de leur santé.

En moyenne, 18 km séparent les Français de leur lieu de travail, qu’un tiers d’entre eux parcourent en 30 minutes.

Lorsqu’ils sont passagers (covoiturage, transports en commun), 35% « en profitent pour s’endormir ». Pour les 77% qui conduisent leur propre véhicule, « la somnolence au volant est problématique ». En effet, 17% avouent somnoler au volant au moins une fois par mois, 10% ont dû s’arrêter, 9% se sont endormis au moins une fois au volant dans l’année écoulée et 7% ont eu un accident mineur.

Le matin entre 6 heures et 12 heures est la période la plus à risque pour s’endormir au volant (38% des cas), et c’est plus souvent sur les grands axes routiers (40%), mais la somnolence peut aussi survenir sur les petits trajets et sur les petites routes familières.

PUB

Les règles de « bonne conduite » en matière de sommeil et au volant

Les spécialistes du sommeil émettent les recommandations suivantes à destination des conducteurs :

  • Savoir s’arrêter au volant.
  • Aménager son transport.
  • Préférer les transports en commun pour les personnes à risques.
  • Promouvoir une culture du sommeil : dormir plus tôt, avoir un rythme régulier, ne pas céder à la tentation des écrans le soir, faire des siestes.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 25 Mars 2014 : 17h59
Mis à jour le Vendredi 28 Mars 2014 : 08h38
Source : L’Institut du Sommeil et de la Vigilance (INSV), http://www.institut-sommeil-vigilance.org/la-journee-du-sommeil.
PUB
PUB
A lire aussi
Un Français sur trois manque de sommeilPublié le 28/03/2014 - 15h21

Selon les résultats d’une enquête de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (Insv) dévoilée à l’occasion de la 14e Journée du sommeil, les actifs français dorment en moyenne 6 h 55 par nuit en semaine.Mais « un tiers creuse une dette sévère de sommeil » aux...

Il n'est pas normal de mal dormirPublié le 05/02/2007 - 00h00

Le sommeil est un déterminant de l'état de santé et un indicateur de la qualité de vie. Parce qu'il n'est pas normal de mal dormir et qu'un Français sur trois présente des troubles du sommeil, le Ministère de la Santé a mis en place un programme d'actions. Et vous, souffrez-vous de...

Plus d'articles