Congestion nasale, nez bouché

Congestion nasale, nez bouché

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 21 Mars 2012 : 14h39
-A +A

La congestion nasale (nez bouché) est due à une inflammation ou à une irritation locale, qui provoque un resserrement du passage de l'air dans le nez.

Lorsqu'elle est accompagnée d'un rhume, d'une sinusite (inflammation des sinus, cavités de certains os du visage où l'on trouve les muqueuses qui servent à humidifier l'air), d'une rhinite allergique ou encore d'un blocage mécanique, la congestion nasale peut indiquer la présence d'une infection, d'une allergie ou d'une obstruction nasale, dont voici les manifestations les plus fréquentes.

Congestion nasale, nez bouché : Conseils pratiques

  • Nez bouché : utilisez un décongestif nasal.

    L'utilisation d'un décongestif nasal pourra aider à soulager temporairement la congestion nasale quand celle-ci est modérée. Ces médicaments vendus pour la plupart sans ordonnance en pharmacie agissent en resserrant les tissus des muqueuses nasales, ce qui facilite le passage de l'air. Mais n'en abusez pas, car cela risquerait de provoquer l'effet contraire. Il ne faut pas les utiliser pendant plus de cinq jours, car une dépendance peut se créer et vous risquez ensuite d'avoir toujours besoin de ce produit pour vous décongestionner.

  • Nez bouché : pourquoi ne pas essayer les "remèdes de bonne femme" ?

    Un des moyens les plus faciles de liquéfier le mucus et de s'en débarrasser consiste à respirer la vapeur d'une douche chaude. Sentir un oignon est également un bon moyen pour faire couler votre nez et le débloquer momentanément, comme lorsque vous vous frictionnez avec du menthol. Manger des aliments très épicés déclenchera un réflexe d'écoulement nasal qui aidera à enrayer la congestion.

    Par exemple, vous pouvez manger des plats mexicains assaisonnés de piments forts ou de sauce Tabasco, des plats indiens épicés au curry, au cumin, à la coriandre et au gingembre. Vous pouvez aussi mettre quelques gousses d'ail cru dans votre salade et boire du bouillon de poulet, qui semble avoir des propriétés bénéfiques pour renforcer l'organisme.

    De plus, la vapeur aidera à déboucher votre nez et le liquide chaud diluera les sécrétions, comme le fait une douche chaude.

  • Nez bouché : assurez votre sommeil.

    Si votre chambre a un taux d'humidité adéquat, vous respirerez mieux pendant votre sommeil. Si vous avez un humidificateur, vous pouvez utiliser de l'eau distillée pour éviter de projeter dans l'air des moisissures et des bactéries.

    N'oubliez pas non plus de nettoyer l'appareil une fois par semaine.

    Si vous ne disposez pas d'humidificateur, un récipient d'eau placé sur un radiateur peut faire l'affaire, à condition de changer l'eau fréquemment.

    Pensez aussi à soulever la tête du lit. Cela diminuera la pression des fluides dans votre nez et aidera à drainer les sécrétions durant votre sommeil.

  • Nez bouché : pensez au zinc et à la vitamine C.

    Le zinc semble avoir un effet bénéfique pour le nez. Puisque des suppléments de zinc ont déjà été utilisés pour traiter la perte de l'odorat, ils pourraient aussi bien protéger contre la congestion des sinus. Continuez de prendre 50 mg de zinc par jour si vous remarquez une amélioration. Quant à la vitamine C, elle est recommandée pour prévenir les rhumes. Mais ne prenez pas plus de 500 mg par jour sans avoir au préalable consulté votre médecin.

  • Nez bouché par une rhinite allergique : diminuez les risques d'allergie !

    À la maison, plusieurs moyens simples peuvent aider à prévenir les allergies. Recouvrez les matelas d'une housse antiallergique ; remplacez vos oreillers de plumes par des oreillers de mousse synthétique et optez pour du bois plutôt que de la moquette dans votre chambre. Enlevez régulièrement la poussière. Vous pouvez aussi installer un filtre électronique sur le système de chauffage central pour filtrer les pollens, la poussière et les poils d'animaux.

  • Nez bouché par une rhinite allergique : éliminez les acariens !

    Pour vous débarrasser des parasites qui se logent dans la poussière domestique, responsables de nombreuses allergies, utilisez un acaricide en aérosol, en vente dans les commerces de matelas et la plupart des pharmacies. Vaporisez le produit sur les matelas, les tapis, les fauteuils et les divans recouverts de tissu. Il vous faudra ensuite bien aérer la pièce pendant plusieurs heures avant d'y faire dormir ou jouer un enfant. Recommencez le traitement tous les trois mois. Si vous voulez tuer les acariens (ainsi que leurs larves et leurs œufs) qui peuvent se nicher dans les jouets en peluche et la couverture préférée de votre enfant, mettez ces derniers au congélateur pendant 48 heures tous les trois mois également. Vous pouvez aussi les lavez en machine à 60°C.

  • Vérifiez l'air ambiant au travail.

    Apportez un purificateur d'air. Si les fenêtres ne s'ouvrent pas, sortez dehors pendant vos pauses pour prendre quelques bouffées d'air. En outre, informez-vous du taux d'humidité à votre lieu de travail. Vous pouvez aussi vérifier si le filtre de la climatisation est régulièrement changé.

  • Choisissez les bonnes boissons !

    Les substances qui fermentent dans les boissons alcoolisées ont la propriété de dilater les vaisseaux sanguins. Boire de la bière, du vin ou autres alcools fermentés pourrait faire légèrement augmenter votre congestion nasale.

Congestion nasale, nez bouché : Quand consulter ?

  • Votre nez est très congestionné ; vos yeux et votre front sont douloureux ; vous avez de la fièvre et vous toussez.

  • Des sécrétions jaunes ou verdâtres sont produites quand vous vous mouchez ou quand vous crachez.

  • Vous avez le nez "bloqué" depuis plusieurs mois.

  • Vos yeux piquent ; vous éternuez à répétition ; la gorge vous démange et vous vous sentez fatigué(e).

  • Vous saignez abondamment du nez, pendant plus de 10 minutes, et ce, plusieurs fois par jour.

  • Votre enfant a constamment le nez bouché.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 21 Mars 2012 : 14h39
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
A lire aussi
Sinusite Publié le 06/09/2001 - 00h00

Le nez a pour fonction de réchauffer, d'humidifier, de purifier et de traiter l'air respiré avant qu'il ne se rende aux poumons.Les bactéries et les particules qui entrent dans le nez sont ainsi retenues et filtrées par les muqueuses et les cils de la cavité nasale.

Perte du goût et de l'odorat Publié le 31/05/2001 - 00h00

Le goût et l'odorat sont intimement liés.Les papilles gustatives perçoivent les sensations de sucré, de salé, d'amer et d'acide, tandis que l'odorat détermine la nature de la substance.Par exemple, c'est la langue qui détecte le sucré, mais c'est le nez qui permet d'identifier le chocolat ou...

Sinusite : testez vos connaissances Publié le 26/11/2012 - 09h11

Congestion nasale, difficulté à respirer par le nez, douleur derrière les yeux, mal de tête, mal de dent, maux de tête, voire fièvre, sont les symptômes de la sinusite, témoignant d’une inflammation de la membrane qui tapisse les sinus (cavités osseuses autour du nez).Quelles sont les...

Quels sont les 1ers signes d'une allergie aux acariens ? Publié le 26/11/2012 - 09h11

Le chauffage et l’humidité qui règnent dans nos logements sont propices à la prolifération des acariens, de minuscules petites bêtes responsables dans notre pays de 75% des allergies respiratoires.Mais connaissez-vous les premiers signes qui témoignent d’une allergie aux acariens et...

Plus d'articles