Collecte des médicaments non utilisés : un geste de plus en plus naturel

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 19 Mai 2017 : 10h54
Mis à jour le Vendredi 19 Mai 2017 : 10h54

Huit Français sur dix rapportent leurs médicaments non utilisés en pharmacie. Selon les chiffres 2016 du Réseau Cyclamed, 12.000 tonnes ont ainsi été collectées.

Rapporter en pharmacie ses médicaments non utilisés, un geste en faveur de l’environnement

71% des Français ont déclaré avoir systématiquement déposé en pharmacie leurs médicaments non utilisés en 2016. Ce geste écocitoyen se renforce au fil des ans et concerne plus particulièrement les personnes de plus de 50 ans, les femmes et les habitants des communes rurales.

Séparer les boites en carton et les notices (qui doivent rejoindre le tri sélectif pour le recyclage) des médicaments (seuls ces derniers doivent être rapportés en pharmacie) est un autre réflexe en cours d’acquisition seulement puisque qu’actuellement un quart des Français l’on adopté, sans doute par manque d’information sachant que 74% déclarent être prêts à le faire.

La quantité de médicaments est en baisse

Globalement, la quantité de médicaments rapportés par foyer est en baisse. Ce phénomène s’explique par la baisse de la consommation des médicaments, la baisse des prescriptions, une meilleure observance aux traitements prescrits, une vigilance accrue des citoyens lesquels veillent à ne conserver dans leur armoire à pharmacie que les médicaments les plus utiles à leur traitement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 19 Mai 2017 : 10h54
Mis à jour le Vendredi 19 Mai 2017 : 10h54
Source : Communiqué de presse Cyclamed, 16 mai 2017.
A lire aussi
Comparatif des médicaments " amaigrissants "Publié le 05/03/2003 - 00h00

Depuis le retrait du marché des coupe-faim, il reste peu de médicaments destinés à aider les obèses à perdre du poids. L'orlistat et la sibutramine sont les deux médicaments aujourd'hui disponibles pour la prise en charge médicalisée de certains patients.

Les médicaments pédiatriques prennent leur essorPublié le 23/11/2001 - 00h00

Il est très difficile de mettre au point des médicaments parfaitement adaptés aux enfants. Pourtant, comme les adultes, il faut bien les soigner. Ainsi, actuellement 75% des spécialités pharmaceutiques prescrites aux enfants ont d'abord été conçues pour des adultes, n'ont pas été le sujet...

Plus d'articles