Cancer du col de l'utérus : redoutable papillomavirus

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 21 Juillet 2004 : 02h00
-A +A
Le cancer du col de l'utérus, suite à une infection du col par un virus nommé papillomavirus, est le deuxième cancer le plus fréquent chez la femme, juste derrière le cancer du sein. Plus de 25.000 nouveaux cas de cancer du col de l'utérus sont dépistés chaque année en Europe, tandis que plus de 12.000 décès par an sont enregistrés suite à ce cancer.

Cette redoutable tumeur est liée dans la très grande majorité des cas au papillomavirus. Or celui-ci est particulièrement fréquent. Si on estime que plus de 70% des femmes actives sexuellement ont été infectées au cours de leur vie, seule une petite proportion d'entre elles développera des lésions précancéreuses. Afin de détecter ces femmes et de les traiter à temps, il est essentiel de consulter régulièrement un gynécologue, lequel pratiquera un frottis (examen cytologique) et un test de détection du papillomavirus (HPV). Un frottis normal associé à un test HPV négatif indique que le risque de développer un cancer du col de l'utérus est presque nul. L'enjeu en vaut la peine, puisque repérées précocement les lésions précancéreuses sont guérissables à 100%.

Afin de prévenir et de dépister largement le cancer du col de l'utérus, le site www.digene.fr, créé par la société du même nom*, rassemble toutes les informations essentielles sur ce sujet à destination des patientes et de toutes les femmes. Sans dramatiser, les données proposées sont claires, concises et validées scientifiquement. Qu'est ce que le papillomavirus ? Quel rapport avec le cancer du col de l'utérus ? Comment le détecter ? Quels examens faut-il faire ? La rubrique « Questions/réponses » permet également de faire le point sur ce thème encore peu connu : fréquence, facteurs de risque, fiabilité des examens, dépistage du partenaire

* Société de biotechnologie qui produit et commercialise des tests de biologie moléculaire appliqués à la gynécologie, dont des tests de détection du papillomavirus humain.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 21 Juillet 2004 : 02h00
Source : Communiqué de presse, Digene France, 23 juin 2004, " Tout savoir sur le cancer du col de l'utérus, son dépistage et sa prévention en un seul clic sur www.digene.fr ".
A lire aussi
Cancer du col de l'utérus : la prévention est possible Publié le 12/11/2001 - 00h00

Actuellement, environ 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l'utérus sont diagnostiqués chaque année en France. Ce chiffre a diminué ces dernières années, mais pourrait encore considérablement se réduire, si le dépistage du cancer du col par frottis cervico-vaginal était régulièrement...

Plus d'articles