Blocage du genou

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 26 Novembre 2012 : 13h29
-A +A

Que ce soit lors de déplacements, d'activités de la vie quotidienne ou encore d'activités récréatives ou sportives, l'articulation du genou est constamment soumise à des contraintes.

Pour cette raison, elle est probablement l'articulation la plus susceptible de présenter des troubles mécaniques en rapport avec la locomotion.

Blocage du genou : Comprendre

Ces troubles se manifestent généralement par un blocage de l'articulation du genou, soit une incapacité à mettre la jambe en extension complète.

Lorsque le sujet atteint sa capacité maximale de mouvement, il ressent une douleur dont l'intensité peut varier en fonction de la cause. Ce blocage peut également être accompagné d'un gonflement et d'une difficulté à marcher.

Le blocage du genou peut revêtir deux formes :

Atteinte aiguë (secondaire à un traumatisme ou à un faux mouvement)

  • Blocage mécanique caractérisé par un gonflement, une douleur et l'incapacité à mettre la jambe en extension complète.
  • Déchirure ligamentaire caractérisée par un gonflement, une douleur et l'incapacité à mettre la jambe en extension complète.
  • Blocage antalgique caractérisé par une diminution de la mobilité du genou en raison d'une douleur intense, accompagnée parfois d'un gonflement.

    Le corps, par réflexe, bloque le genou pour empêcher les mouvements qui provoquent de la douleur.

Atteinte chronique

  • Diminution du mouvement s'installant de façon progressive (arthrose).

Blocage du genou : Causes