Problèmes du genou

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 25 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 02 Avril 2014 : 17h34
-A +A
Le genou est une articulation complexe associant des éléments osseux (fémur, tibia, péroné, rotule), cartilagineux (surfaces articulaires et ménisques), tendineux et ligamentaires.

Généralités sur les genoux

Comme il s'agit d'une articulation très sollicitée dans la plupart des sports, les pathologies du genou sont multiples.

Nous en donnons ici un aperçu, certains éléments n'étant pas développés ici.

Panorama des pathologies du genou sportif

  • L'entorse

    C'est l'élongation et éventuellement la rupture des ligaments latéraux ou croisés du genou due à un mouvement de torsion ou un mouvement contrarié. En fonction du degré de gravité, le traitement sera fonctionnel, orthopédique (plâtre ou résine), ou chirurgical (dans certaines atteintes des ligaments croisés).

    Les sports les plus exposés sont le football, le ski, le rugby, le judo et la gymnastique.

  • Les syndromes méniscaux

    Les ménisques sont des espèces de coussinets cartilagineux qui facilitent le glissement de la partie supérieure du genou sur la partie inférieure. Il y a un ménisque interne et un ménisque externe par genou. Ils peuvent être abîmés par un seul traumatisme important (des lésions ligamentaires sont alors souvent associées), ou une succession de petits traumatismes répétés. Les lésions méniscales entraînent douleur, gonflement, dérobement ou blocage du genou atteint.

    Le traitement se fait le plus souvent par arthroscopie. Les ménisques atteints sont soit suturés ou réinsérés, soit (le plus souvent) enlevés en partie ou en totalité. La reprise sportive se fait selon les cas en un à deux mois.

  • Les syndromes fémoro-patellaires

    Il s'agit de douleurs des cartilages de l'extrémité inférieure du fémur et de la rotule, résultant d'une pratique sportive inadaptée (surmenage sportif, rééducation agressive, malmenage du genou sur sol dur). Le scanner du genou et l'arthroscopie permettent d'en faire le diagnostic.

    Le traitement est essentiellement basé sur le repos et la modulation sportive.

  • L'hygroma du genou

    C'est l'augmentation progressive et lente de volume d'une bourse séreuse due à des microtraumatismes répétés. Une bourse séreuse est une sorte de poche remplie de liquide qui a des fonctions de glissement et d'amortissement au niveau des articulations. L'hygroma est indolore et ne gène que par son volume.

  • Les kystes poplités

    Ils se manifestent par une douleur à l'extension et une petite tuméfaction dans le creux en arrière du genou.

  • Les subluxations récidivantes de la rotule

    Cette dénomination compliquée rend compte d'une pathologie surtout féminine. La rotule se déplace par rapport à sa position normale, et le genou se dérobe en appui monopodal. Douleur et gonflement du genou sont possibles secondairement. Certains sports agressifs pour le genou comme la gymnastique ou les sports collectifs deviennent difficiles à pratiquer quand les sub-luxations se répètent. En fonction de la gravité et de la gêne ressentie, on peut adapter la pratique sportive (renforcement des muscles de la cuisse, port de genouillères, sports moins agressifs pour le genou), ou envisager une intervention chirurgicale.

  • Les véritables luxations de rotules

    Elles existent également. Elles sont en général consécutives à un traumatisme et peuvent récidiver.

  • Les tendinites

    Elles peuvent également toucher le genou : tendinite rotulienne, quadricipitale, de la patte d'oie, du biceps crural. Le traitement est basé sur une modulation ou un arrêt de l'activité sportive, la physiothérapie et la kinésithérapie.

  • L'ostéochondrose disséquante du genou

    Peu fréquente en médecine du sport, elle correspond à une nécrose de l'os situé sous les cartilages articulaires, qui peut provoquer douleur, gonflement, instabilité du genou. Dans certains cas, un fragment osseux se détache dans l'articulation, provoquant des blocages. Cette souffrance osseuse peut être due à un traumatisme récent ou ancien, ou à des traumatismes répétés sur l'articulation. Le traitement est orthopédique ou chirurgical (en cas de corps étranger osseux dans l'articulation). Elle se voit essentiellement chez les sujets jeunes.

  • Les fractures ostéochondrales

    Egalement peu fréquentes en médecine du sport, ce sont des fractures cartilagineuses ou ostéocartilagineuses dues à un traumatisme direct, une entorse ou une luxation de rotule. Un traitement chirurgical de fixation ou d'ablation d'un fragment est parfois nécessaire.

  • La bursite

    Il s'agit de l'inflammation d'une bourse séreuse en général liée à des traumatismes répétés. La bursite du genou est une des plus fréquentes mais dans l'absolu c'est une pathologie rare. Elle survient surtout chez les footballeurs et les volleyeurs. Elle se traduit par une augmentation de volume en avant de la rotule.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 25 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 02 Avril 2014 : 17h34
A lire aussi
Ménisques Publié le 25/04/2002 - 00h00

Les ménisques sont des petits disques cartilagineux situés dans l'articulation du genou, intercalés entre le fémur en haut et le tibia en dessous, favorisant la mobilisation d'une surface articulaire par rapport à l'autre.

Tendinites Publié le 26/04/2002 - 00h00

Les tendons sont des structures fibreuses assurant la jonction du muscle avec l'os. Ils sont peu extensibles (de 4 à 8 %).

Blocage du genou Publié le 31/05/2001 - 00h00

Que ce soit lors de déplacements, d'activités de la vie quotidienne ou encore d'activités récréatives ou sportives, l'articulation du genou est constamment soumise à des contraintes.Pour cette raison, elle est probablement l'articulation la plus susceptible de présenter des troubles...

Lésion du ménisque médian Publié le 19/08/2010 - 14h58

L'articulation du genou comprend trois os principaux: le fémur ou os de la cuisse ; le tibia et la rotule ou "patella". Toutes ces structures sont entourées de cartilages et de ligaments qui supportent l'articulation du genou et la protègent contre une lésion.Le ménisque médian est une...

Plus d'articles