Affections des seins

Affections des seins

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 04 Juin 2013 : 08h35
-A +A

Affections des seins : Conseils pratiques

Attention, les affections des seins sont très souvent mineures, mais si vous avez le moindre doute, consultez un médecin.

Masses anormales des seins

Attendre le prochain cycle menstruel. Dans bien des cas, les masses disparaissent au cours du cycle menstruel. Attendez le prochain cycle pour voir ce qu'il en est.

Sensibilité anormale des seins : 5 conseils pour l'atténuer

Médicaments. Prendre des médicaments comme du paracétamol pourra vous aider à soulager la sensibilité. Des anti-inflammatoires peuvent aussi être utilisés. Vous pouvez prendre un des deux médicaments ou les deux si la sensibilité est difficile à maîtriser.

Médecines douces. Essayer la médecine douce. Des massages en douceur sur les seins peuvent également s'avérer efficaces, tout comme des compresses ou une douche froide ou tiède.

Alimentation. Modifier son alimentation en diminuant des produits contenant de la méthylxanthine (vin, fromage, chocolat, thé et café) peuvent, chez certaines femmes, stimuler la douleur. Consommez-les avec modération.

Compléments. Prendre éventuellement des suppléments vitaminiques. Toutefois, selon plusieurs études, la prise de vitamine E s'est révélée inefficace en ce qui concerne la sensibilité des seins.

Porter un bon soutien-gorge. Les soutiens-gorge à maintien ferme ou conçus pour le sport peuvent contribuer à réduire la sensibilité des seins. Le port du soutien-gorge la nuit peut aussi soulager les douleurs.

Rougeur

Mettre des compresses d'eau tiède, appliquées plusieurs fois par jour à raison de 15 minutes chaque fois, peuvent être efficaces.

Ecoulement

Restez vigilante. D'habitude, l'écoulement des deux seins est sans conséquence et il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Il faut simplement éviter de masser les seins ou de trop les manipuler afin de ne pas stimuler davantage l'écoulement. Par contre, s'il n'y a qu'un sein qui coule, mieux vaut consulter un médecin. De toute façon, il faut consulter en cas de doute. Essayez de remarquer si le ou les seins coulent d'un ou de plusieurs orifices, car le médecin vous posera la question.

Affections des seins : Quand consulter ?

  • La masse ne disparaît pas à la fin des menstruations.
  • La masse apparue pendant la période d'allaitement persiste.
  • Vous avez une rougeur persistante, accompagnée ou non de sensibilité.
  • Vous constatez un écoulement d'un des seins.
  • L'écoulement des seins vous inquiète.
  • Vous remarquez un écoulement de sang par le mamelon.
  • La sensibilité est devenue intolérable.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 04 Juin 2013 : 08h35
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
Vous avez une boule dans le sein ? Pas de panique ! Publié le 08/03/2010 - 00h00

Avoir une boule dans le sein est la plupart du temps bénin. Mais mieux vaut en parler à son médecin, histoire de ne pas passer à côté d'un cancer du sein. Les simples caractéristiques de cette boule dans le sein permettent généralement d'en identifier l'origine.

Octobre rose : le mois du cancer du sein Publié le 08/10/2007 - 00h00

Le mois d'octobre est attribué au cancer du sein depuis 1994. Cette année encore, l'objectif est d'inciter les femmes à participer au dépistage précoce. Si elles étaient 70% à adhérer au dépistage, contre 50% actuellement, la mortalité par cancer du sein pourrait diminuer d'un tiers !

Plus d'articles