Tourisme sexuel : deux à trois millions d'enfants, peut-être plus...

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 06/10/2004 - 02h00
-A +A

En tant que présidente d'un groupe de travail mis en place à la demande du gouvernement sur le tourisme sexuel impliquant des enfants, la comédienne Carole Bouquet a remis un rapport contenant 12 propositions et 27 mesures concrètes aux ministres de la Famille et du Tourisme.

Combien sont-ils ? Deux millions, trois millions, peut-être plus, ces enfants des pays pauvres victimes de l'exploitation sexuelle, et qui garderont toute leur vie de graves séquelles psychologiques et physiques, sans parler de la contamination par le virus du sida. Pour Carole Bouquet, militante des droits de l'enfant avec l'association la Voix de l'enfant, « ce n'est pas une fatalité », il faut relancer la lutte contre le tourisme sexuel.

Comment ? Tout d'abord en intensifiant la mise en oeuvre des procédures de répression vis-à-vis des ressortissants français. En effet, si la France peut poursuivre ses ressortissants ou résidents ayant commis des crimes à l'étranger contre des mineurs, sur le principe d'extraterritorialité, les procès restent à ce jour rares : cinq procès depuis 1994. Il est nécessaire de mobiliser tous les acteurs de cette chaîne, du signalement au jugement. En renforçant la coopération avec des pays où se déroule le tourisme sexuel, il devrait être possible d'encourager les autorités locales à signaler les suspects pédophiles.Cette coopération doit être bilatérale et préférentiellement orientée vers les pays moins avancés dans ce combat : Egypte, Sénégal, Maroc, Brésil, Cambodge, Inde…Une telle démarche pourrait se généraliser dans les 25 pays de l'Union européenne.

Ce n'est pas tout. Les professionnels du tourisme pourraient s'impliquer encore davantage pour sensibiliser les touristes avant leur départ, par exemple en incluant un rappel de la loi sur les billets d'avion.En amont cette fois, il est important de renforcer l'éducation sexuelle à l'école.

Reste à espérer que ces mesures puissent être rapidement mises en oeuvre. Rappelons que les touristes sexuels proviennent surtout d'Europe, du Japon, des Etats-Unis et d'Australie.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 06/10/2004 - 02h00 Communiqué du ministère de la Famille et de l'Enfance, 3 septembre 2004.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Hépatite B : pensez au vaccin ! Mis à jour le 11/09/2006 - 02h00

En raison du caractère toujours imprévisible des événements pouvant survenir à l'étranger, de nombreux voyageurs s'exposent au risque de contracter une hépatite B , par exemple en cas d'accident ou de maladie nécessitant un traitement médical. Pourta...

Ados en crise : la pension est-elle une solution ? Mis à jour le 26/05/2008 - 02h00

«Si tu continues comme ça, on t'envoie en pension !» Cette menace, lancée parfois au détour d'une colère, peut-elle être une solution ? Résultats scolaires en chute libre, conflits relationnels… L'internat peut-il aider les parents en difficulté ou l...

Mutilation sexuelle : l'excision perdure Mis à jour le 19/06/2006 - 02h00

De nombreux pays ont adopté des lois contre l' excision . Mais ces mutilations sexuelles continuent à être pratiquées. Luce Caritoux*, puéricultrice et enseignante, nous décrit la situation actuelle, telle qu'elle la constate aujourd'hui en France.

Plus d'articles