5 étapes pour prendre confiance en soi

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 14 Janvier 2008 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 04 Octobre 2013 : 13h12
-A +A
Comment remédier au manque de confiance en soi ? Christophe André*, médecin psychiatre de renommée, nous propose d'améliorer la confiance en soi en 5 étapes. Après un repérage des situations difficiles et quelques efforts de changement, la dernière étape consiste à établir un programme d'entraînement pour affronter progressivement les situations gênantes.

1) Bilan et repérage des situations gênantes

La première chose que l'on demande aux personnes qui se plaignent de manque de confiance en soi est de faire un bilan, un état des lieux assez précis.

Repérer les dérobades

Cette démarche consiste à repérer les petites dérobades du quotidien, à décrire comment le manque de confiance en soi se traduit dans la vie quotidienne : des personnes disent qu'elles n'osent pas demander certaines choses, réaliser certaines démarches, danser devant les autres, parler en public, insister face à une tâche difficile, etc.

Etablir une liste et s'entraîner à affrontr les situations gênantes

En effet, on ne peut pas travailler sur un concept global, il est essentiel de détailler et donc de disposer d'une liste la plus précise possible des points et des situations gênants. On peut alors s'entraîner peu à peu à affronter les situations difficiles car il faut bien le souligner, la confiance en soi se nourrit du manque de confrontation aux situations. Les gens évitent énormément, ils ne se confrontent pas, c'est un point très important à retenir.

2) Accepter l'imperfection

Souvent, le manque de confiance en soi est dû à une part de perfectionnisme. Les gens n'osent pas faire certaines choses parce qu'ils ne le font pas parfaitement. Par exemple, ils n'osent pas danser car ils pensent ne pas savoir danser assez bien, ils n'osent pas poser une question par peur qu'elle ne soit pas assez intelligente ou claire, etc.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 14 Janvier 2008 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 04 Octobre 2013 : 13h12
A lire aussi
Schizophrénie Publié le 06/09/2001 - 00h00

La schizophrénie est une maladie du cerveau. Ce n'est pas une maladie de l'âme, ni un manque de volonté, ni une double personnalité (maladie très rare à laquelle on a longtemps et faussement associé la schizophrénie), mais bien un "défaut" de certains circuits neuronaux du cerveau.

Il est dépressif, que faire, que dire ? Publié le 30/08/2005 - 00h00

Lorsque quelqu'un de votre entourage souffre de dépression, il n'est pas facile d'être à la hauteur pour l'aider. On ne sait pas trop que faire… ou ne pas faire ! Le Pr Ferreri, médecin psychiatre co-auteur d'un livre « dépression, guide à l'usage du malade et de sa famille », nous donne...

Apprenez à mieux écouter grâce à la reformulation Publié le 16/08/2005 - 00h00

Savoir communiquer est un art qui semble un don naturel chez certaines personnes. Oui mais... cela s'apprend aussi. En observant les autres et en imitant, certes, mais aussi en réfléchissant, en apprenant et en s'entraînant. Voici donc un exercice qui vous permettra très facilement et de...

Plus d'articles