La pilosité des aréoles des seins : un grand complexe

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 19 Avril 2010 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 16 Septembre 2016 : 12h04
-A +A
" Les jeunes filles n'osent pas en parler lorsqu'elles prennent rendez-vous ", indique le Dr Catherine De Goursac*, médecin esthétique. C'est que la pilosité des aréoles des seins est taboue et entraîne un grand complexe. Explications et solutions épilatoires pour éliminer les poils au niveau des aréoles des seins.

La pilosité des aréoles des seins est fréquente

Ce sont de longs poils bruns qui poussent tout autour de l'aréole. On peut en compter entre une dizaine et une vingtaine.

Il s'agit souvent d'un petit déséquilibre hormonal, soit un peu moins d'hormones féminines par rapport aux hormones mâles (testostérone).

Ce dérèglement peut par exemple être dû à une pilule mal adaptée (progestérone), ou à toute autre perturbation endocrinienne : cycles anormaux, kyste aux ovaires, stress (par l'intermédiaire du cortisol).

Pour mettre en évidence cette cause hormonale, il suffit de faire un bilan hormonal sanguin.

Une des autres causes les plus fréquentes est l'aspect génétique, familialement certaines femmes ont une pilosité un peu exacerbée et l'aréole est un site alors de prédilection.

Comment peut-on éliminer les poils des aréoles des seins ?

Cette pilosité est assez difficile à traiter. Elle est récalcitrante aux techniques épilatoires actuelles.

Il ne faut surtout pas raser les poils à cet endroit, au risque d'en voir pousser deux fois plus.

Les crèmes épilatoires et la cire sont déconseillées, tout comme l'épilation à la pince, à moins de faire vraiment bien attention à arracher le bulbe, car casser le poil le renforce.

L'aréole des seins étant une zone qui présente des récepteurs de la testostérone, il existe une crème contenant un principe actif qui bloque la testostérone locale. Mais les résultats sont très variables et peu satisfaisants.

Même avec le laser, les aréoles sont des zones difficiles à traiter.

Des séances plus nombreuses et plus rapprochées sont nécessaires. On débute classiquement par 3 séances espacées de 4 semaines, avant d'augmenter l'intervalle à 2 mois puis 3 mois pour obtenir au final un total de 6 à 8 séances, avec toutefois un bon résultat. Lors des séances laser, il est impératif de bien refroidir la zone avec des packs de glace avant et après le soin car cela diminue considérablement le risque de stimulation.

Il faut savoir que le cycle du poil à cet endroit est d'un an environ. Ainsi, une fois l'épilation laser initiée, seuls des poils en phase de croissance sont touchés. Ce qui signifie également qu'une fois l'épilation laser débutée, vous n'avez quasiment plus de poils visibles au niveau des aréoles, ils n'ont pas le temps de repousser suffisamment entre chaque séance.

En revanche, les séances doivent se répéter sur un an afin d'épuiser toutes les salves de poils.

Les résultats peuvent varier d'une femme à une autre, tout dépend des méthodes d'épilation utilisées précédemment, lesquelles ont pu renforcer le poil qui est devenu plus résistant au laser.

Le résultat est définitif, sauf si un nouveau bouleversement hormonal provoque une nouvelle pilosité...

L'épilation laser des aréoles n'est pas très douloureuse.

Une rougeur apparaît après chaque séance mais ne dure que 10 à 15 minutes. Le prix est de 60 € / séance environ.

Attention, les particuliers peuvent désormais acheter de petits épilateurs laser.

Ils sont déconseillés pour épiler les aréoles des seins car elles font partie des zones à risque de stimulation.

Ces lasers ne sont pas suffisamment puissants pour détruire le bulbe du poil et risquent inversement de renforcer et de stimuler la pousse des poils !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 19 Avril 2010 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 16 Septembre 2016 : 12h04
A lire aussi
Pour tout savoir sur l'épilation laser Publié le 30/11/2009 - 00h00

Poils disgracieux, mal placés, trop abondants ou trop visibles, l'épilation laser est-elle indiquée ? Quel est le principe de l'épilation laser ? Le point avec le Dr Catherine De Goursac*, médecin esthétique.

Hyperpilosité, trop de poils : la faute aux hormones ! Publié le 11/05/2012 - 08h59

Alors que la mode est au glabre, l’excès de poils incommode nombre de femmes et d’hommes.L’origine hormonale d’une pousse excessive de poils est à explorer.Sinon, comment se débarrasser de cette pilosité excessive, une hyperpilosité qui complexe ? 

Vrai ou faux sur l'épilation laser Publié le 09/04/2010 - 00h00

L'épilation laser définitive tente certains et certaines, tandis que d'autres sont déjà passés à l'acte. Mais avant toute décision, le mieux est de se renseigner, cette technique étant entourée de nombreuses idées recues.

L'épilation laser : pour en finir définitivement avec les poils Publié le 26/11/2007 - 00h00

La pilosité de nombreuses femmes pose des problèmes esthétiques mais aussi très souvent psychologiques. Pour le Dr Catherine de Goursac*, « l'épilation laser devrait être offerte aux jeunes filles de 18-20 ans au même titre que le permis de conduire ». Cette technique a l'énorme avantage...

Plus d'articles