25 ans de diabète, double transplantation (Interview)

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 13 Octobre 2003 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 21 Octobre 2015 : 10h22
-A +A

Diabétique durant 25 ans, Alain Dorléans a ensuite bénéficié d'une double transplantation rein - pancréas. Enrichi par son histoire personnelle, il informe sur le diabète afin d'aider les autres patients diabétiques.

e-sante : Pourriez-vous nous retracer brièvement votre parcours ?

Alain Dorléans : Mon parcours comme diabétique débute un 23 juillet 1975, à la suite d'une banale visite médicale du travail où va être décelé ce diabète, qui par la suite va me créer les pires ennuis, à commencer par une injection par jour pendant environ une dizaine d'années. Je prenais cette maladie plutôt à la légère et je ne voulais pas en entendre parler. Cependant, de toute évidence, mon diabète s'accentuait à vue d'oeil et les doses d'insuline avec. Je suis donc passé d'une injection par jour à deux, puis trois, puis quatre et cinq, en raison des hypoglycémies qui survenaient à toute heure du jour ou de la nuit, aussi bien dans la rue que dans les supers marchés, ou sur la fin, en conduisant.

e-sante : Dans quelles conditions avez-vous pris la décision d'une transplantation ?

Alain Dorléans : En 25 années de diabète, j'ai fait plus de deux cents comas. A chaque fois, les pompiers me transportaient jusqu'au centre hospitalier où j'étais traité pour cette maladie. Mais j'ai pris la décision de postuler pour une transplantation à la suite d'un accident de la route qui aurait pu me coûter la vie, sans compter celles des personnes qui roulaient à côté de moi (malgré trois tonneaux, il n'y a eu aucun blessé, les autres véhicules ayant pu ralentir). J'ai bien sûr raconté mes péripéties à mon néphrologue, lequel m'a vivement invité à m'inscrire sur une liste d'attente pour une double transplantation rein-pancréas. C'est ainsi que mon inscription a été faite en février et que j'ai pu en bénéficier au mois d'octobre de la même année.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 13 Octobre 2003 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 21 Octobre 2015 : 10h22
A lire aussi
Peut-on vraiment prendre le contrôle de son asthme ? Publié le 28/04/2015 - 16h27

L’asthme est une maladie qui se soigne et que l’on peut apprendre à maîtriser.Interview d’une patiente : son parcours et son apprentissage jusqu'au contrôle de sa maladie. Aujourd’hui, Marie-Pierre se considère « en bonne santé » et « ose même dire qu’elle est asthmatique »,...

Vivre normalement avec du diabète Publié le 25/11/2012 - 23h00

On compte en France 3 millions de diabétiques et des centaines de milliers qui s’ignorent.Gérer et surveiller sa maladie et vivre avec au quotidien est aujourd’hui plus facile.

Plus d'articles