Zona : comment le développe-t-on ?

© Istock
Le zona est une maladie virale due au virus de la famille zona-varicelle. Il provoque de la fièvre, une grande fatigue et surtout des lésions cutanées spécifiques. Les douleurs qu'il entraîne peuvent être très intenses et durables.
Publicité

Quels sont les symptômes du zona ?

Le premier symptôme du zona est l'apparition d'une grande fatigue, accompagnée d'une fièvre. Puis apparaissent des lésions cutanées vésiculaires qui suivent un trajet nerveux puisque ce virus provoque une atteinte neurologique. On le voit souvent sur un trajet intercostal ou au niveau de l'œil, mais il peut évoluer sur n'importe quelle partie du corps, voire se généraliser. Les vésicules sont présentes pendant une dizaine de jours puis deviennent croûteuses et disparaissent. La particularité du zona est de provoquer d'intenses douleurs à type de brûlures dans la région innervée par le nerf atteint. Ces douleurs peuvent persister plusieurs mois après la disparition de l'infection.

Publicité
Publicité

Comment traiter un zona ?

Lorsque le zona est diagnostiqué, on peut proposer un traitement antiviral par aciclovir qui permet de limiter la durée d'évolution de la maladie. L'essentiel du traitement réside surtout dans la prise en charge de la douleur qui peut être résistante à beaucoup d'antalgiques classiques. On est parfois obligé de prescrire des dérivés morphiniques ou des médicaments neurotropes sur une longue durée. Le zona est contagieux essentiellement en cas de contact direct avec les vésicules. Une vaccination contre le zona existe.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 08 Juin 2018 : 18h00
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :