Quels sont les signes d’un zona ?

© Adobe Stock

Le zona correspond à une réactivation du virus de la varicelle. Ainsi, seules les personnes ayant eu la varicelle, le plus souvent durant l’enfance, peuvent souffrir d’un zona. Les personnes âgées de plus de 50 ans sont plus souvent concernées par le zona, probabilité qui augmente à mesure que l’immunité diminue. Quels sont les signes indiquant qu’il s’agit d’un zona ?

PUB

Le zona est une maladie fréquente

En France, on observe 1,3 à 5 cas de zona pour 1.000 personnes, et 5 à 10 cas de zona pour 1.000 chez les plus de 60 ans. Au cours de la vie, 20% de la population pourrait souffrir d’un zona à un moment de sa vie.

PUB
PUB

Le point sur cette maladie et sur les signesd’un zona.

Le zona : une réactivation du virus de la varicelle

Le zona est dû à une réactivation du virus de la varicelle. En effet, après avoir contracté la varicelle, le virus herpès zoster reste latent dans l’organisme et peut en cas de baisse des défenses immunitaires se réactiver et infecter les nerfs, donnant le zona.

C’est ainsi que les personnes âgées sont plus particulièrement sujettes à développer un zona, tout comme les personnes immunodéprimées, atteintes du virus du sida ou en raison des traitements du cancer (radiothérapie, chimiothérapie).

Publié le 02 Décembre 2011 | Mis à jour le 11 Mars 2013
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Centre Duke, Encyclopédie pratique de la nouvelle médecine, Éditions Robert Laffont ; Le Manuel Merck, Éditions Larousse ; Direction générale de la santé, Comité technique des vaccinations, guide des vaccinations, Éditions 2088.