Zac Efron hospitalisé en urgence après une grave infection

Zac Efron a frôlé la mort. En plein tournage d’un documentaire en Papouasie-Nouvelle-Guinée, la star de High School Musical a été hospitalisée d’urgence après avoir contracté une forme d’infection typhoïde.
© abacapress

Le dernier projet de Zac Efron en Papouasie-Nouvelle-Guinée aurait pu tourner au drame. La star du film Nos Pires Voisins a été transportée dans un état grave en Australie afin d’être hospitalisée.

Zac Efron : une grave infection lui a fait frôler la mort 

Zac Efron était présent dans le pays d’Océanie pour un documentaire sur la survie intitulée "Killing Zac Efron". Il était prévu qu’il vive retiré dans la jungle pendant 21 jours. Ce projet a bien failli le tuer en effet. Il a contracté selon le Daily Mail une “forme d'infection typhoïde ou bactérienne similaire”. “Entre la vie et la mort”, il a été transporté en avion jusqu’à Brisbane où il a été pris en charge en urgence par le St Andrews War Memorial Hospital de Spring. 

L’établissement n’a pas confirmé la présence de l’acteur américain dans ses locaux. Le directeur de la section des secours, le Dr Glenn McKay, a simplement reconnu qu'un "ressortissant américain âgé de la trentaine a été transporté de Papouasie-Nouvelle-Guinée à Brisbane en Australie pour recevoir des soins médicaux". 

Zac Efron : sorti de l’hôpital à temps pour Noël

L’artiste a confirmé qu’il avait été gravement malade pendant le tournage du documentaire qu’il coproduit. Il a écrit en légende d’une photo prise en Papouasie-Nouvelle-Guinée "Je suis très reconnaissant à tous ceux qui m'ont contacté. J'ai été malade en Papouasie-Nouvelle-Guinée, mais je me suis vite rétabli et j'ai pu achever ces merveilleuses trois semaines en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Je suis à la maison pour les vacances, avec ma famille et mes amis."

Hospitalisé pendant plusieurs jours, l'état de l'artiste s’est assez stabilisé pour lui permettre de sortir de l'hôpital. Il a ainsi pu rentrer aux États-Unis le 24 décembre. 


Qu’est-ce que la fièvre typhoïde ?

La fièvre typhoïde est une infection potentiellement mortelle due à la bactérie Salmonella typhi. Le patient est contaminé le plus souvent lors de l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés par des selles. La maladie est surtout présente dans les pays en voie de développement en raison du problème des boissons non-potables et de l’assainissement de l’eau pas ou mal assuré. 

L’OMS estime qu'il y a entre 11 à 20 millions de cas par an provoquant de 128 000 à 161 000 décès.

Fièvre typhoïde : ses symptômes

Les personnes ayant contracté une infection typhoïde ont une fièvre prolongée pouvant atteindre jusqu’à 40 degrés. Les symptômes comprennent également de la fatigue, des céphalées, des nausées, des douleurs abdominales, de la constipation ou une diarrhée. Certains patients peuvent aussi avoir une éruption cutanée. Dans les cas sévères, elle peut entraîner des complications sérieuses, voire la mort.

La gravité dépend de la quantité de toxines libérées par la bactérie. Les complications graves sont des myocardites, des lésions de la paroi intestinale, une encéphalite, voire dans les cas les plus graves la mort.

La maladie se confirme par une prise de sang. La plupart des patients présentent des symptômes 1-3 semaines après l'exposition à la bactérie. La fièvre typhoïde se traite par une prise d’antibiotiques pendant 10 à 15 jours. Il est aussi conseillé de boire abondamment et de se reposer.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : La typhoïde, OMS, le 31 janvier 2018
Hospitalisé après une grave infection, Zac Efron donne de ses nouvelles, BFM, 30 décembre 2019