Vrai / faux sur la fibromyalgie

© Istock

Entre 3 et 5% de la population souffre de fibromyalgie, soit 2 à 3 millions de Français. Que savez-vous de cette maladie, ses symptômes, ses causes, sa prise en charge et ses facteurs de risque ?

Publicité

Les douleurs qui caractérisent la fibromyalgie sont principalement localisées dans les membres.

Faux.

La fibromyalgie se caractérise par des douleurs étendues et diffuses, notamment musculaires, qui peuvent être ressenties n’importe où dans le corps, même si elles sont plus courantes dans le dos, la tête et les extrémités.

Les troubles du sommeil font partie des symptômes de la fibromyalgie.

Vrai.

Les douleurs diffuses qui constituent le symptôme principal sont très souvent accompagnées d’une fatigue intense et persistante et de troubles du sommeil, mais aussi de maux de tête, de troubles digestifs, émotionnels, de la concentration, de dépression, etc.

La fibromyalgie est une maladie handicapante.

Publicité
Publicité

Vrai.

Cette maladie n’entraîne pas de graves complications, mais de par ses symptômes (douleurs diffuses, fatigue persistante, troubles du sommeil…), elle peut être extrêmement invalidante.

Les causes exactes de la fibromyalgie sont inconnues.

Vrai.

Certains facteurs sont suggérés notamment physiologiques (abaissement du seuil de la douleur, anomalie du système nerveux…), génétiques, infectieux, traumatiques, etc., mais les causes exactes restent inconnues.

Cette maladie touche plus de femmes que d’hommes.

Vrai.

80% des personnes atteintes de fibromyalgie sont des femmes.

La fibromyalgie se manifeste généralement au-delà de 60 ans.

Faux.

Elle se déclare le plus souvent chez des adultes à partir de 30 ans.

Des douleurs diffuses pendant plus de 3 mois évoquent une fibromyalgie.

Vrai.

Le diagnostic étant difficile, il est souvent porté tardivement, plusieurs années après le début des symptômes.

L’activité physique est contre-indiquée chez les fibromyalgiques.

Faux.

Le manque d’activité physique constitue un facteur aggravant. L’exercice physique est donc recommandé aux fibromyalgiques, mais à débuter progressivement selon un programme adapté.

Il existe un traitement spécifique de la fibromyalgie.

Faux.

En l’absence de cause identifiée, il n’existe pas de traitement spécifique. La prise en charge est pluridisciplinaire (médicaments, thérapie cognitive et comportementale) et les approches complémentaires sont encouragées pour aider les patients à gérer la douleur : relaxation, biofeedback, hypnothérapie, acupuncture, chiropractie…

Mots-clés : Fibromyalgie
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 03 Juin 2013 : 08h08
Mis à jour le Mardi 26 Janvier 2016 : 15h02
Source : Webzine de la HAS, http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1055446/fr/fibromyalgie-de-ladulte-favoriser-une-prise-en-charge-precoce-et-graduee?xtmc=&xtcr=1. HAS, Rapport d’orientation - Syndrome fibromyalgique de l’adulte, juillet 2011, http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_993899/syndrome-fibromyalgique-de-l-adulte.
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :