Votre chien vous rend moins sensible aux allergènes !

Il semblerait que la présence d'un chien au domicile limite le développement des maladies allergiques. En effet, le fait d'avoir un chien diminuerait l'apparition de sensibilité aux allergènes respiratoires comme les pollens.

En cas d'allergie, éviction des allergènes

La solution qui s'impose aux personnes allergiques est d'évincer le ou les allergènes auxquels ils sont sensibles. S'il est parfois possible de les limiter, il est en revanche impossible d'éliminer une grande quantité des allergènes respiratoires : pollens, poussière, tabac, poils d'animaux, etc., et des traitements sont parfois nécessaires.

Prévention de l'allergie, des recommandations qui évoluent

Classiquement, pour limiter le développement d'une allergie, certaines mesures étaient recommandées : pas d'animaux dans la chambre, pas de tapis, pas de pique-nique ni de promenade à la campagne lors des pics polliniques, pas d'exposition au tabagisme passif, etc. Certaines de ces mesures sont remises en cause, notamment la présence d'un animal au domicile.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Heinrich J. et coll., European Respiratory Journal, 29 avril 2008.