Vivre rond et heureux !

La 4e Journée européenne de l’obésité sera célébrée durant deux jours, les vendredi 24 et samedi 25 mai 2013 autour du thème : « Stop aux diktats ! On peut vivre rond et heureux ». Les acteurs institutionnels et professionnels sont invités à mener une action de dépistage auprès du grand public et à encourager une prise de conscience collective.

Publicité

Stop aux diktats de la minceur

« Stop aux diktats », « halte aux effets pervers des régimes, haro sur les discriminations sociales, scolaires et professionnelles et stop aux canons de la minceur » est le thème choisi par le Collectif national des associations d’obèses (CNAO) pour lutter contre les conséquences sociologiques et psychologiques liées au surpoids. À l’école, au travail et même en famille, les personnes en surpoids sont victimes de discrimination et en souffrent. Selon une étude de l’Inserm menée en 2012, sept femmes sur dix et un homme sur deux souhaiteraient perdre du poids. Pour 50% d’entre eux, cela leur permettrait de « se sentir mieux dans leur peau », tandis que seulement 12% évoquent des « problèmes de santé ».

Publicité
Publicité

La minceur est devenue une véritable obsession pour tous

Résultat du lobby de la minceur, vouloir maigrir « est devenu un TOC » : 30% des femmes avouent avoir déjà essayé cinq régimes dans leur vie et 9% en ont déjà fait plus de dix, 48% des lycéens de corpulence normale jugent nécessaire de perdre quelques kilos et 6% des adultes « maigres » pensent qu’eux aussi devraient se mettre au régime... Mais cette chasse au moindre bourrelet affecte plus particulièrement les enfants et les ados, suscitant une souffrance destructrice (repli sur soi, refus de soi, dépression…).

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 23 Mai 2013 : 10h56
Mis à jour le Jeudi 23 Mai 2013 : 11h33
Source : Dossier de presse JEO 2013 du Collectif national des associations d’obèses (CNAO).
PUB
PUB