Vitamine D : par quoi remplacer l'Uvédose® ?

© Istock
L’Uvédose® est un médicament riche en vitamine D. Il est intéressant en cas de manque de vitamine D du bébé puisqu’il favorise la fixation osseuse du calcium et limite ainsi les risques de rachitisme. Mais peut-on préserver la santé de bébé et lui fournir suffisamment de vitamine D en se passant d’Uvédose® dont les dangers sont connus ?
Publicité

Uvédose® : les dangers

L’Uvédose® peut présenter des effets indésirables en cas de surdosage. Les effets secondaires rencontrés peuvent être de gravité variable : des céphalées, de la fatigue, une perte d'appétit associée à un amaigrissement, des troubles digestifs (nausées, vomissements, etc.) ou encore des troubles urinaires (augmentation de la quantité d’urine, calculs rénaux ou insuffisance rénale). Par ailleurs, l’Uvédose® apporte une importante dose de vitamine D qui va dans un second temps chuter en deçà des valeurs initiales, ce qui n’est pas le cas lors d’une exposition solaire (à l’origine de la production naturelle de vitamine D). Plus spécifiquement chez les bébés, la supplémentation avec l’Uvédose® ne remplace pas l’administration de vitamine D.

Publicité
Publicité

Par quoi remplacer l’Uvédose®

Rien ne peut remplacer l’exposition solaire pour ce qui est de la production de vitamine D. En effet, une exposition corporelle totale à un soleil d’été permet de produire plus de 15 000 UI. On peut néanmoins recourir à la lanoline, une substance qu’on trouve sur la laine des moutons et qui, exposée à des UVB, produit de la vitamine D (vitamine D3 plus exactement). Ce type de produit se trouve sous forme de complément alimentaire. Si vous optez pour de la vitamine D3 naturelle issue de la lanoline, ce qui est fortement conseillé, vous pourrez sans problème l’utiliser pour préserver la santé de bébé.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 20 Juin 2018 : 13h00