Vitamine A : carence et excès

La carence en vitamine A est rare en France et dans les pays développés où l'alimentation est copieuse et satisfait les besoins. Il n'en est pas de même dans les pays du tiers-monde où règne la sous-alimentation. La carence en vitamine A est extrêmement fréquente : des millions d'enfants sont aveugles faute d'une alimentation suffisamment pourvue de carotènes et de vitamine A.
PUB

Excès de vitamine A

La vitamine A pure se stocke dans le foie. Un excès d'apport sous forme médicamenteuse ou de complément alimentaire, peut être à l'origine d'une intoxication.Une intoxication aiguë à la vitamine A se traduit par des nausées, de la fatigue, des troubles du sommeil, une sécheresse de la peau, des démangeaisons, une chute de cheveux, des douleurs musculaires et des maux de tête. Une intoxication chronique peut provoquer des troubles hépatiques. Des apports trop importants de vitamine A (plus de 3000 ER) pendant la grossesse peuvent être tératogènes, à l'origine de malformations du bébé. On risque l'excès chronique de vitamine A non seulement avec des compléments alimentaires avalés inconsidérément mais aussi avec une consommation trop fréquente de foie de poisson en boîte qui en sont particulièrement riches. La limite de sécurité est de 1000 ER (µg) par jour en plus des apports de l'alimentation.À cause de ce risque de stockage intempestif, l'enrichissement en vitamine A est très contrôlé dans les produits alimentaires industriels. Le traitement de l'acné par le rétinol doit être étroitement surveillé.Il est inutile et même dangereux de prendre des compléments alimentaires ou des fortifiants contenant de la vitamine A.

Excès de carotènes

Les carotènes se stockent en partie dans les cellules adipeuses : c'est pourquoi la peau prend une couleur un peu dorée lorsqu'on en absorbe sous forme de gélules. Ceux qui ne sont pas utilisés par l'organisme sont rejetés dans les selles qui en sont alors colorées. Les carotènes n'ont pas de toxicité hépatique ni tératogène. Des études ont montré qu'un apport très élevé de carotènes (30 à 50 mg) pendant longtemps s'était traduit par une augmentation des cancers du poumon chez les gros fumeurs.

Guide: 

Publié le 18 Septembre 2008
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB
PUB

Contenus sponsorisés