Vision des couleurs
Les couleurs ne sont pas une propriété de la matière, comme l'est par exemple son état liquide, solide ou gazeux. La vision des couleurs nous vient en fait de l'interprétation que fait notre système visuel (rétine puis cerveau), des longueurs d'ondes des rayons lumineux émises par les objets et éléments qui nous entourent. Schématiquement une longueur d'onde correspond à une couleur. C'est fascinant, mais comment ça marche ?
Publicité

Qu'est-ce qu'un arc-en-ciel ?

Ceux qui ont la chance d'avoir une bonne vision des couleurs ont déjà pu observer, au cours d'une averse par temps ensoleillé, un arc-en-ciel. S'agit-il comme on le croyait dans l'antiquité de l'écharpe multicolore de la déesse Iris? Au 4ème siècle avant JC, Aristote pensait que les rayons du soleil se réfléchissaient sur les gouttes d'eau des nuages, et que l'ombre des nuages mêlée à la lumière solaire donnait les couleurs de l'arc. Il s'agit en fait de la décomposition de la lumière solaire par les gouttelettes de pluie. On l'observe à l'opposé du soleil.

Un grand nombre de maladies oculaires perturbent la vision des couleurs. Approximativement, les affections rétiniennes acquises (non congénitales) donnent des déficits dans l'axe bleu-jaune, et les affections du nerf optique dans l'axe rouge-vert.

Guide: 

Publié par Dr Véronique Barbat le Lundi 10 Décembre 2001 : 01h00
Mis à jour le Mardi 26 Octobre 2010 : 14h02
PUB
PUB