Le virus du Nil a tué 41 personnes aux Etats-Unis

Les États-Unis se retrouvent confrontés à une épidémie inhabituelle avec le virus du Nil qui se transmet par des moustiques : 41 personnes en sont déjà mortes et 1.118 ont été malades depuis le début de l’année.

La moitié des victimes sont localisées dans le seul état du Texas (sud), suivi par le Mississippi (sud), la Louisiane (sud), le Dakota du Sud (nord) et l'Oklahoma (sud).

PUB

Méningite et encéphalite en première ligne

Le virus du Nil peut être bénin : ainsi, 80 % des personnes infectées ne s’en rendent même pas compte.

20 % des personnes infectées par le virus du Nil présentent :

PUB
PUB
  • des maux de tête,
  • des nausées,
  • des vomissements,
  • des diarrhées,
  • des douleurs musculaires et des démangeaisons,
  • une fièvre intense,
  • voire la perte temporaire de la vue,
  • et une paralysie partielle

Des symptômes pouvant annoncer la forme neuro invasive tant redoutée du virus du Nil et nécessitant une prise en charge hospitalière immédiate.

Parmi les victimes, on compte sans surprise des personnes vulnérables telles que :

  • les personnes âgées ou malades d’un cancer, d’un diabète ou encore,
  • les transplantés,
  • mais il y avait également des jeunes en pleine santé.

De quoi augmenter la psychose des habitants et du maire de Dallas, qui pour sa part, a pris la décision de recourir à des opérations quotidiennes d'épandage aérien d'insecticide (un mélange à base de pyréthrine) au-dessus de l'agglomération.

Le virus du Nil en pratique

Le virus du Nil ne sévit pas en France métropolitaine.

Aux USA, l'explosion du nombre de personnes touchées cette année pourrait s’expliquer par un hiver doux et un printemps pluvieux.

En cas de voyage prévu dans les prochaines semaines aux États-Unis, notamment dans la région du Texas, il convient de prendre plusieursmesures de protection contre les moustiques : recours aux répulsifs, port de vêtements couvrants et amples (y compris la nuit), pas d’exposition à l’aube et au crépuscule.

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 23 Août 2012 : 12h19
Mis à jour le Jeudi 23 Août 2012 : 12h44
Source : Center for Disease Control aux USA.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés