Vers un nouveau remède contre les odeurs corporelles grâce à l'oxyde de zinc ?

Publié le 17 Avril 2019 par Claire Ménage, journaliste santé
Selon une étude présentée le 13 avril 2019 au congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID) à Amsterdam (Pays-Bas), l’oxyde de zinc permettrait de réduire de façon efficace les odeurs corporelles.
PUB
© Istock

adult model touching her smooth axilla© Istock

Les mauvaises odeurs corporelles, notamment sous les aisselles pourraient être réduites grâce à l’oxyde de zinc. Les résultats d’une étude présentée le 13 avril 2019 au congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID) à Amsterdam (Pays-Bas), ont permis de confirmer les vertus de ce nouvel agent comme antimicrobien, éliminant les bactéries responsables. En effet, les mauvaises odeurs corporelles sous les aisselles "sont principalement causées par des enzymes appelées Corynebacterium spp et Staphylococcus spp", ont déclaré les chercheurs de cette découverte.

PUB
PUB

Des patients conquis par cette formule

Le but des recherches étaient de pouvoir déterminer si l’oxyde de zinc composé d’une émulsion d’huile et d’eau pouvait permettre à des personnes en bonne santé de sentir moins mauvais.

Ainsi, les scientifiques ont analysé les effets de l’oxyde de zinc de 30 patients (15 hommes et 15 femmes d’environ 25 ans). Chacun a reçu d’un côté sur l’aisselle droite ou gauche la formulation d’oxyde de zinc ou le placebo de façon aléatoire durant 13 jours.

Résultats : après les tests, la question la plus fréquente des cobayes a été : " Où puis-je acheter ce produit fantastique? ", selon le Professeur Magnus S. Agren, principal auteur de l’étude.

L'oxyde de zinc serait en effet capable d'après les travaux réalisés, de réduire la croissance bactérienne responsables des odeurs désagréables.

Bientôt des déodorants à l’oxyde de zinc

L’oxyde de zinc ne contient pas de parfum comme dans certains déodorants classiques. Cependant, les participants de l’étude ont remarqué un changement d’odeur corporelle. Le principal auteur de l’étude le Pr Agren a tenu a indiquer que suite aux essais un produit à base d’oxyde de zinc a "été mis sur le marché par Colgate-Palmolive®", qui d'ailleurs a sponsorisé l'étude.

PUB

A lire aussi

Cancer du sein : pas de déodorant après le rasage des aisselles !

Déodorant mode d'emploi

Des chercheurs auraient découvert le prochain type de déodorant

6 déodorants naturels

Transpiration excessive

Les boîtes de conserve pourraient être liées à des troubles digestifs

Plus d'articles