Odeurs corporelles

En dehors des odeurs causées par une maladie, les odeurs corporelles sont un héritage que nous ont transmis nos lointains ancêtres, auxquels elles servaient de signaux de reconnaissance... ou de séduction.Aujourd'hui, on cherche surtout à éliminer nos odeurs corporelles.

Vous êtes à 6 étapes de votre objectif ! Découvrez les étapes suivantes...

Sommaire

Odeurs corporelles: Comprendre

Contrairement à une croyance répandue, la transpiration est inodore.

Elle a pour but de régulariser la température du corps. Seules les sécrétions des glandes apocrines, situées aux aisselles et à l'aine (les femmes en ont aussi un peu sous les seins), dégagent une odeur, qui devient encore plus prononcée quand les sécrétions sont colonisées par des bactéries.

Les odeurs de la transpiration ne concernent que les adultes, car elles n'apparaissent qu'à la puberté, lorsque les glandes apocrines se développent.

Les autres types d'odeurs corporelles, que l'on dit généralement désagréables, sont produites par des bactéries et des champignons ou par la peau elle-même.

Odeurs "primaires" (non attribuables à une maladie)

  • Odeurs dégagées par les aisselles ou les pieds et plus ou moins prononcées selon les personnes.
  • Odeurs d'ail ou d'épices dégagées par la peau.

Odeurs "secondaires" (causées par une maladie ou un agent externe)

  • Odeurs inhabituelles (fruitée, sucrée, acide ou de pomme pourrie).
  • Toute odeur non identifiable.

Odeurs corporelles: Causes

Quelles sont les causes des odeurs primaires ?

  • Prédisposition génétique.
  • Hygiène inadéquate des pieds.

    Cela entraîne la croissance de bactéries et de champignons qui, ensemble, donnent une odeur désagréable aux pieds.

  • Hyperactivité des glandes apocrines.

    Elle favorise la colonisation et la croissance des bactéries.

    Aux aisselles, l'odeur est accentuée par la présence de poils, qui retiennent les sécrétions et procurent un milieu propice à la multiplication des bactéries.

  • Alimentation riche en épices.

    L'ail, le cari et le cumin, en particulier, peuvent dégager une odeur par la peau jusqu'à 24 heures après leur consommation.

Quelles sont les causes des odeurs secondaires ?

  • Kératolyse ponctuée.

    Il s'agit d'une infection aux pieds caractérisée par une peau macérée, blanchâtre, percée de petits trous et présentant des petits "cratères" au niveau de la plante des pieds.

    Ce type d'infection touche surtout les adolescents et dégage une odeur très prononcée.

  • Diabète ou infection urinaire, qui peuvent être associés à une odeur fruitée ou sucrée.
  • Certaines infections ou plaies de décubitus, communément appelées "plaies de lit", qui peuvent dégager une odeur de pomme pourrie.
  • Consommation excessive d'alcool, qui peut entraîner une odeur acide caractéristique.
  • Problèmes gastro-intestinaux (rots et flatulences) ou maladies du rein ou du foie, qui sont souvent associés à des odeurs inhabituelles.

    Les personnes qui souffrent d'insuffisance rénale peuvent exhaler une odeur acide, tandis que les personnes atteintes d'insuffisance hépatique dégagent une odeur de pomme pourrie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.