Varicelle : les 5 régions touchées par l'épidémie

Publié par Anne Valois, journaliste santé le Mercredi 25 Avril 2018 : 13h30

La varicelle gagne du terrain en France. Dans cinq régions, cette maladie virale se démarque par une forte activité. Voici lesquelles.

© Istock
PUB

Une fièvre modérée, des rougeurs sur la peau qui démangent. Les jeunes parents guettent sans doute ces signes chez leur enfant. Et ils ont raison : d'après le dernier bulletin du Réseau Sentinelles, la varicelle progresse dans plusieurs régions de France.

Cinq régions font l'objet d'une surveillance particulière. Des foyers avec une forte activité y ont été repérés. En tête, la Bourgogne-Franche-Comté qui rassemble 61 cas pour 100 000 habitants. C'est le double de la moyenne nationale.

A égalité, la Bretagne et les Hauts-de-France ont chacun signalé 50 cas pour 100 000 habitants. En Nouvelle-Aquitaine et en Normandie, la circulation du virus est moindre mais reste élevée.

© Service de presse

Trois autres régions sont dans le viseur des autorités, car des foyers d'activité modérée ont été détectés : la Corse, l'Auvergne-Rhône-Alpes et le Grand-Est.

700 000 cas par an

PUB
PUB

Très contagieuse, la varicelle est une maladie infectieuse courante chez les enfants. Chaque année, 700 000 cas se déclarent. L'épidémie qui se produit n'a rien d'inhabituel, puisque le virus circule principalement au début du printemps et au cours de l'été.

Après une période d'incubation de 10 à 21 jours, la varicelle se manifeste principalement par une fièvre, ainsi que des éruptions cutanées rouges et qui démangent. Les fameux "boutons de varicelle" finissent par prendre l'apparence de vésicules remplies d'un liquide clair. Il faut éviter de les gratter, car ce sont elles qui propagent le virus.

La varicelle est le plus souvent bénigne : sur les 700 000 cas annuels, 3 000 donnent lieu à une hospitalisation – le plus souvent chez des adultes. Plus fréquentes chez l'adulte, des complications peuvent toutefois survenir chez l'enfant.

La plupart du temps, il s'agit d'une surinfection des lésions cutanées. Afin de l'éviter, il est conseillé de laver souvent les mains de l'enfant malade, de couper ses ongles ou de lui faire porter des gants.

PUB
PUB
PUB
A lire aussi
Varicelle pour les fêtesPublié le 21/12/2012 - 08h17

Selon le réseau sentinelles, qui réalise une surveillance en temps réel des différentes pathologies, la varicelle est en « activité forte ».

Varicelle : épidémie dans le Grand-EstPublié le 24/07/2018 - 09h34

Une épidémie de varicelle sévit actuellement dans la région Grand-Est, mais aussi les Pays-de-la-Loire. Une maladie extrêmement contagieuse qui pourrait bien gâcher le début des vacances. 

Plus d'articles