Vaccination : que faire si l’on a loupé un rappel ?

© Istock

La Semaine européenne de la vaccination qui vient de débuter est « l’occasion de rappeler au grand public l’importance de faire le point sur ses vaccins et de procéder aux mises à jour nécessaires par un professionnel de santé ».

 A la question que nombre de Français se posent « que faire si l’on a oublié un rappel ? », la réponse est très simple : il suffit de reprendre là où on s’était arrêté.

Publicité

Publicité
Publicité

Les trois objectifs de la Semaine de la vaccination

  • Aider à mieux comprendre le rôle primordial des vaccins dans la prévention des maladies infectieuses (tétanos, polio, rougeole, méningite C, etc.).
  • Sensibiliser aux bénéfices, tant individuels que collectifs, de la vaccination.
  • Inciter les Français à adopter le réflexe vaccin et à mettre à jour leurs vaccins.

Un Français sur cinq n’est pas à jour dans ses vaccins

Le plus simple est de faire vérifier son carnet de santé ou de vaccination par un professionnel de santé (médecin traitant, pédiatre, pharmacien…).

Cette démarche simple n’est pas inutile puisqu’un Français sur cinq n’est pas à jour dans ses vaccinations, alors que plus de 8 Français sur 10 sont favorables à la vaccination. Or, ne pas être à jour implique que l’on n’est pas efficacement protégé.

Pourtant, les autorités ont simplifié le calendrier vaccinal et optimisé le nombre d’injections de vaccins pour tous (nourrissons, enfants, adolescents et adultes), afin d’obtenir « une meilleure adhésion tout en maintenant une aussi bonne protection ».

Durant toute cette semaine, nous sommes invités à vérifier notre état vaccinal et à procéder aux mises à jour nécessaires.

Sachez qu’en cas de retard ou d’oubli d’un rappel, il est inutile de reprendre tout du début, mais qu'il suffit de poursuivre là on s’était arrêté.

Pour en savoir plus : www.semaine-vaccination.fr.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 23 Avril 2014 : 10h44
Mis à jour le Mercredi 23 Avril 2014 : 11h33
Source : Dossier de presse de l'Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes).
PUB
PUB