La vaccination contre la grippe réduit la mortalité toutes causes confondues...

Non seulement la vaccination contre la grippe protège de cette maladie parfois mortelle, mais en plus, elle réduit la mortalité globale des sujets âgés régulièrement vaccinés.
PUB

Cette constatation inattendue a été faite par des médecins norvégiens ayant analysé les dossiers informatisés de plus de 26.000 personnes âgées de plus de 65 ans, ce qui représente un total de plus de 62.500 vaccinations anti-grippe.

Selon une analyse statistique de l'ensemble de ces données, une première vaccination réduit le risque de décès global de 10%. Une seconde vaccination l'année suivante, le réduit de 24%. Ainsi, les sujets qui se font vacciner chaque année, voient leur risque vital diminuer annuellement de 15%, par rapport aux primovaccinés (ayant reçu le vaccin pour la première fois). Les auteurs précisent que lorsque la vaccination n'est pas reconduite, la mortalité croît de nouveau pour s'infléchir à la reprise des vaccins.

PUB
PUB

Au final, un décès a été évité pour 302 vaccinations et 195 revaccinations.

Un argument supplémentaire pour décider les plus réticents à se faire vacciner systématiquement chaque année. Et dépêchez-vous, le virus cru 2004 commence à circuler, tandis que la protection n'est effective que 10 à 15 jours après l'administration du vaccin !

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 17 Novembre 2004 : 01h00
Source : Voordouw et coll., JAMA, 3 novembre 2004.