Un vaccin contre Alzheimer ?
Sommaire

Un vaccin dirigé contre les protéines bêta amyloïdes

Grâce à un nouveau procédé, un "candidat vaccin" a été mis au point. Administré par voie transcutanée, son effet sur l'immunité a été testé chez des souris. Le protocole comprenait dix administrations, initialement une par semaine puis une tous les 15 jours pendant un total de 4 mois. L'immunisation a été détectée dès la 4e semaine de traitement et s'est révélée très spécifiquement dirigée contre les protéines bêta amyloïdes. Elle perdure tout au long de la vie des souris. L'effet de la vaccination a été observé chez des souris transgéniques qui développent dès le 8e mois de leur vie des plaques amyloïdes comme dans la maladie d'Alzheimer. Grâce à l'immunisation, les dépôts amyloïdes ont été réduits et les animaux n'ont pas souffert d'effets secondaires.

Ce dernier point est aussi très positif. Il encourage la poursuite des recherches précisément sur ce vaccin. Si les résultats d'études in vitro sont favorables, on peut rapidement imaginer la mise en place de protocole chez l'homme.

Rappelons que la maladie d'Alzheimer touche aujourd'hui plus de 6% des plus de 65 ans et un tiers des plus de 85 ans. Mais avec le vieillissement de la population, le nombre de cas augmente considérablement, ce qui constitue un véritable problème social.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Equipe du Dr William Nikolic, Proc. Natl. Acad. Sci. USA, janvier 2007.
La rédaction vous recommande sur Amazon :