Une petite fille nait avec ses organes à l’extérieur de son corps

Laurel Phizacklea est née avec ses organes digestifs à l’extérieur du ventre. La petite qui a aujourd’hui deux ans vit toujours avec cette malformation très rare.
© Adobe Stock
Sommaire

Kelly et Sean ont appris lors d’une échographie de la 12e semaine que leur bébé ne survivrait pas à la naissance. Sa paroi abdominale ne s’étant pas formée, les organes digestifs de fœtus étaient à l’extérieur de son corps. Toutefois malgré les pronostics défavorables, leur petite fille a survécu. Elle a aujourd'hui deux ans et est en pleine forme bien que sa malformation rarissime ne soit toujours pas soignée. 

Laurel est née avec l’estomac, le foie et les intestins à l’extérieur de son corps

La maman de la petite Laurel se rappelle l’annonce effrayante reçu pendant sa grossesse lors de l’échographie. "Les médecins ont dit que les organes de notre bébé étaient à l'extérieur du corps”, a expliqué Kelly au Daily mail, je ne pouvais même pas croire que c'était possible".

Les futurs parents ont appris que cette malformation s’appelait une omphalocèle. Il s’agit d’une absence de fermeture de la paroi abdominale dans la région ombilicale. Celle de leur enfant était particulièrement importante.

La présence d’une omphalocèle signale un risque de 80% que le bébé souffre d’autres anomalies congénitales. La future maman a donc subi de nombreux examens au cours des semaines suivantes : des échocardiogrammes et des IRM pour évaluer le cœur et la colonne vertébrale de Laurel ainsi qu’une biopsie du placenta. Ces tests ont révélé que la petite avait également un trou dans le cœur et une scoliose congénitale.

Face au faible chance de survie du fœtus, les docteurs ont alors proposé une interruption de grossesse. Mais les futurs parents ont souhaité donner une chance au bébé de défier les pronostics.

Kelly a expliqué au Daily Star : "les gens n'arrêtaient pas de dire : ça va, tu peux réessayer, mais je ne voulais pas d'un autre bébé. J'étais tellement amoureuse de ce bébé".

L’omphalocèle a doublé de taille avant la naissance

Trois semaines avant la naissance de Laurel, l’équipe médicale a découvert que l a taille de l’omphalocèle avaient doublé. "Cette annonce a été dévastatrice, mais ils nous ont dit qu'ils feraient tout ce qu'ils pourraient pour la sauver, malgré les très faibles chances de survie", se rappelle la maman. 

La petite fille est née le 6 juin 2018 par césarienne. Elle faisait 3,3kg et était en bonne santé malgré ses intestins, son foie et son estomac à l’extérieur. Elle a toutefois dû être placée sous respirateur. Ses parents ont ainsi dû atteindre 7 heures supplémentaires pour la rencontrer. 

Sa maman se rappelle : "son ventre était emmailloté de bandages. Nous savions qu’il fallait s’attendre à ce qu’il soit différent, donc nous n'avons pas du tout peur".

"Il semblait vraiment qu’elle ne survivrait pas à la naissance, mais Sean et moi n’avons jamais perdu espoir et elle nous a rendus si fiers”, explique la Britannique au Daily Star. Le bébé a pu quitter l’hôpital après 3 mois et demi d’hospitalisation. Mais son  parcours médical était loin d’être fini...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.