Une fillette développe une septicémie mortelle à cause de chaussures neuves

© Istock

Une enfant de quatre ans a contracté une septicémie, après l'essayage de chaussures en magasin. Aujourd'hui, sa mère alerte sur le non-port de chaussettes. 

PUB

Une séance de shopping a viré au drame pour une mère et sa fille de quatre ans. Après avoir essayé des chaussures, l'enfant a contracté une septicémie. L'histoire nous est rapportée par le journal The Sun, le 29 août 2018.

En prévision de la rentrée scolaire, Jodie Thomas renouvelle la garde robe de sa fille Sienna. Le choix de l'enfant se porte à un moment sur des chaussures. Pour les essayer, la fillette glisse directement ses pieds nus dedans. "Normalement, elle portait des chaussettes, mais c’est l’été, alors elle portait des sandales", a déclaré Jodie au quotidien britannique.

Le lendemain, la mère est catastrophée par l'état de santé de sa fille. Sienna ressent de vives douleurs à l'une de ses jambes et est fiévreuse. "Je l'ai conduite directement à l'hôpital, elle tremblait et avait des spasmes - c'était horrible de voir ma petite fille comme ça", décrit Jodie.

PUB
PUB

Six millions de décès dans le monde chaque année

Après une auscultation, le diagnostic tombe : la fillette a contracté une septicémie. Chaque année, six millions de personnes dans le monde décèdent de cette infection du sang. La septicémie touche le corps en entier : fièvre ou hypothermie, respiration et rythme cardiaque accélérés, augmentation ou diminution du nombre de globules blancs du sang... Elle peut se compliquer d'un choc septique, forme la plus grave.  

De l'avis des soignants, la septicémie de Sienna a été provoquée par une bactérie, présente dans les chaussures essayées la veille. Celle-ci a pu s'introduire dans le corps de l'enfant à travers une plaie.

"[Les médecins] pensaient devoir opérer (...) mais ils ont réussi à drainer tout le pus de sa jambe et, selon eux, le goutte à goutte antibiotique fera le travail", précise Jodie. Après cinq jours d'hospitalisation, Sienna est finalement rentrée chez elle, bien qu'elle reste suivie médicalement.

Port des chaussettes obligatoire

"Je conseille aux mamans et aux papas qui font les courses de rentrée d'emporter une paire de chaussettes de rechange avec eux", conseille finalement la mère de famille après cet incident.

En juillet 2018, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a alerté les consommateurs sur la présence de substances chimiques allergisantes retrouvées dans des chaussures neuves. Notamment du benzoate de benzyle, à la toxicité aigüe, retrouvé dans 21 % des articles et du colophane, un sensibilisant cutané, détecté dans 36 % des articles. Dans la mesure où il peut s'avérer difficile de laver certaines chaussures, le port de chaussettes a été recommandé par l'autorité sanitaire.

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Jeudi 06 Septembre 2018 : 16h00
PUB
PUB

Contenus sponsorisés