Allergies, irritations… pourquoi laver ses vêtements neufs avant de les porter

© Istock

Des substances chimiques allergisantes ont été retrouvées dans des chaussures et des vêtements neufs. Pour limiter ce risque d'allergie, les autorités sanitaires conseillent de laver les articles une première fois avant qu'ils ne soient portés. 

PUB

En cette période de soldes, difficile de ne pas être tenté de renouveler sa garde-robe. Une bonne nouvelle pour votre style mais pas forcément pour votre peau. Allergies, irritations cutanées... Les chaussures et vêtements neufs seraient bourrées de substances chimiques, aggressives pour la peau. Pensez-donc à les laver avant de les porter !

C'est le résultat d'une étude dévoilée ce 4 juillet par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). L'institution a fait appel à un réseau de médecins (dermato-allergologues, toxicologues...) pour mener des analyses entre janvier et septembre 2017. Résultats :

PUB
PUB
  • Des métaux lourds ont été détectés dans 16 % des textiles testés;
  • Du nickel a été décelé dans 16 % des textiles testés;
  • Des nonylphénols (NP) et nonylphénols éthoxylates (NPEO) ont été découverts dans 20 % des textiles testés; il s'agit d'un perturbateur endocrinien pour l'être humain;
  • Les NP et NPEO ont été éliminés par le lavage des textiles.

Cette étude prouverait donc l'importance du lavage des vêtements neufs dans la prévention du risque d'allergie.

Vers un nouvel étiquetage ?

Des substances toxiques ont également été détectées dans des articles chaussants. Notamment du benzoate de benzyle, à la toxicité aigüe, retrouvé dans 21 % des articles et du colophane, un sensibilisant cutané, détecté dans 36 % des articles.

Dans la mesure où il peut s'avérer difficile de laver certaines chaussures, le port de chaussettes semble la seule solution.

L'Anses a conseillé aux autorités de maintenir le contrôle des articles d'habillement mis sur le marché et de fixer un seuil réglementaire pour le nickel dans les textiles.L'agence s'est également adressée aux professionnels de l'habillement. Elle leur a conseillé de travailler à la mise en place d'un dispositif d'information pour signaler aux consommateurs la présence potentielle de substances allergènes dans leurs produits.

Des allergies incommodantes

Les allergies cutanées ou encore allergies de contact se déclarent quelques heures après l'exposition de la peau avec l'allergène. Celui-ci peut être un médicament, une crème, un produit cosmétique, des poils d'animaux, de la lessive, un aliment, un produit ménager ou encore un vêtement.

Elle se manifeste sous la forme d'un eczéma,des plaques rouges qui démangent, mais recouvertes de squames (morceaux de peau qui se décollent de l'épiderme).

Certaines personnes atteintes d'urticaires pourront aussi être sensibles à ces allergènes et développerontdes plaques rouges sur la peau qui démangent. Ces plaques commencent souvent au niveau du visage puis descendent sur le reste du corps et disparaissent d'elles-mêmes.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés