Trouble dysphorique prémenstruel : quand vos cycles menstruels deviennent dangereux

Trouble dysphorique prémenstruel : les causes et facteurs de risque

Trouble dysphorique prémenstruel : les causes et facteurs de risque© Istock

Le trouble dysphorique prémenstruel touche entre 3% et 8% de la gent féminine en âge de procréer. Il apparaît généralement à la puberté avec l’arrivée des premières règles. Toutefois, certaines femmes voient ce trouble s’immiscer dans leur vie plus tard. 

Les causes de la maladie ne sont pas connues. Toutefois, les professionnels de la santé et de la recherche ont avancé certaines hypothèses. Les deux principales sont :

  • une sensibilité excessive aux variations hormonales chez la patiente, en particulier de l'oestrogène et de la progestérone et à leurs effets sur le système nerveux ;
  • un manque de sérotonine.

Par ailleurs, des facteurs semblent favoriser cette pathologie féminine :

  • des antécédents d’épisodes dépressifs ou anxieux ;
  • une hérédité ;
  • des antécédents de dépression post-partum.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci au Dr Catherine Fohet, Gynécologue.