Transpiration excessive : quelles sont les solutions ?

La transpiration excessive des mains, des pieds ou des aisselles peut être gênante ou franchement handicapante. Les personnes concernées sont nombreuses mais la plupart d'entre elles ne trouvent pas d'aide pour améliorer leur situation. Pourtant, les médecins disposent maintenant de traitements efficaces. Revue des thérapeutiques contre l'hyperhidrose ou la transpiration excessive avec le Dr Philippe Abimelec.
© Istock
Sommaire

À quoi est due la transpiration excessive ?

La transpiration est produite par les glandes sudorales après stimulation du système nerveux dit « sympathique », c'est une réponse à l'augmentation de la température du corps (chaleur, exercice physique, fièvre) et à l'émotion (dont le stress). Les glandes sudorales qui produisent la transpiration sont particulièrement nombreuses aux paumes des mains, aux plantes des pieds et aux aisselles, où la transpiration est plus importante. L'hyperhidrose indique une production excessive de sueur. Les causes de l'hyperhidrose sont en général inconnues, on parle alors d'hyperhidrose essentielle ou primitive. L'hyperhidrose est plus rarement la conséquence de maladies endocriniennes ou neurologiques, on parle alors d'hyperhidrose secondaire. La transpiration excessive débute souvent à la puberté, culmine entre 30 et 40 ans puis décroît ensuite avec l'âge. Elle est généralement intermittente et majorée par le stress, ce qui favorise l'installation d'un cercle vicieux : la transpiration excessive des mains ou des aisselles étant embarrassante, elle génère du stress, ce qui la majore.

La transpiration excessive ou hyperhidrose : un problème médical et handicapant

La sudation (transpiration) excessive est un problème médical qui peut perturber la vie des personnes qui en sont les victimes. Au niveau des aisselles, les vêtements humides se décolorent et les tissus se détériorent. Au niveau des pieds, elle favorise la prolifération de mycoses et de bactéries, et accélère la détérioration des chaussures. L'hyperhidrose des mains est la plus invalidante, car elle est à l'origine d'une gêne sociale : on redoute de serrer les mains ou de toucher des papiers, sans parler de la mauvaise odeur.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Conseiller scientifique : Dr Philippe Abimelec, dermatologue à Paris.