Attention, transpiration !

Nous transpirons tous à petites ou à grosses gouttes, et c'est normal puisque la sueur est une fonction essentielle de l'organisme qui permet de réguler naturellement la température du corps et d'éliminer les toxines et les déchets.
Publicité

Transpirer, c'est normal,... sauf si c'est en excès !

Nous transpirons tous à petites ou à grosses gouttes, et c'est normal puisque la sueur est une fonction essentielle de l'organisme qui permet de réguler naturellement la température du corps et d'éliminer les toxines et les déchets.

Et plus nous avons chaud, plus nous transpirons, surtout au niveau des aisselles, des paumes des mains et de la plante des pieds.

Mais lorsque la sudation est excessive, elle peut devenir un réel handicap, pour soi et pour les autres, surtout si elle s'accompagne d'odeurs désagréables.

Publicité
Publicité

Contre la transpiration : piochez dans la famille "déodorant" !

Normalement, la sueur en elle-même ne sent rien.

C'est sa dégradation par les bactéries qui provoque des effluves désagréables.

Même en cas de transpiration normale, le nettoyage de la peau à l'eau et au savon ne suffit pas toujours à enrayer la production de mauvaises odeurs.

Seule l'utilisation quotidienne d'undéodorant permet d'éviter cet inconvénient. La gamme des déodorants se décline en vaporisateurs, sticks, crèmes ou billes, dont la plupart contiennent des antiseptiques, qui inhibent le processus bactérien de dégradation de la transpiration, et des capteurs d'odeurs, qui neutralisent le phénomène nauséabond de destruction de la sueur au fur et à mesure de sa formation.

Dans le but d'accroître leur efficacité, on y ajoute parfois un composant parfumé. En règle générale, les sticks et les crèmes sont plus adaptés à une transpiration excessive que les vaporisateurs, car plus concentrés en produits actifs.

 
Publié par Genovefa Etienne, journaliste santé le Lundi 10 Octobre 2005 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 18 Mars 2016 : 17h10