La transfusion sanguine : pensez à donner votre sang !
Sommaire

Les effets secondaires restent rares

Il faut savoir que la transfusion, comme tout traitement médical peut entraîner des réactions "indésirables", pendant ou après la transfusion. Les réactions allergiques ne sont en général pas graves, qu'il s'agisse d'une éruption cutanée, d'urticaire, ou d'une gêne respiratoire chez une personne asthmatique. Une fièvre ou des frissons peuvent également survenir, en l'absence d'infection. Il est exceptionnel que des accidents plus graves se produisent, et font alors suspecter une incompatibilité entre donneur et receveur. Quel que soit l'effet secondaire, sa survenue impose l'arrêt immédiat de la transfusion ainsi que l'analyse du sang transfusé. De plus, l'incident doit être signalé au service d'hémovigilance de l'hôpital, chargé de gérer les problèmes survenant lors des transfusions. Une enquête médicale sera alors réalisée afin de déterminer la responsabilité (ou imputabilité) du sang transfusé dans la survenue de l'incident.

Le don du sang en France

Durement touchés par l'affaire du sang contaminé, les dons de sang ont baissé de plus d'un tiers en dix ans. Et, aujourd'hui, même si on ne peut vraiment parler de pénurie, la France ne se suffit pas à elle-même en matière de dons de sang. Alors, n'hésitez pas à donner votre sang, si vous avez la chance d'être en bonne santé. Songez aux nombreux malades pour qui seule la transfusion sanguine permet un traitement efficace. Peut-être qu'un jour, vous, ou l'un de vos proches, aurez besoin d'une transfusion, vous penserez alors aux donneurs avec reconnaissance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : La transfusion sanguine. Ph. Rouger. PUF Que sais-je La transfusion sanguine. J.C. Sournia, J. Ruffie. Fayard