" Tiens-toi droit " ou comment prévenir le mal de dos chez l'enfant

Les douleurs lombaires sont fréquentes chez l'enfant, dès l'âge scolaire et au cours de l'adolescence. De nombreux facteurs majorent le risque de mal de dos, comme les mauvaises postures en classe, le cartable mal porté, la fatigue, le manque ou au contraire l'excès d'activité physique. Il serait pourtant facile d'y remédier en mettant à la disposition des enfants un matériel scolaire véritablement adapté et en veillant à leur hygiène de vie.
Publicité

Le mal de dos, de plus en plus fréquent chez l'enfant

Comme chez les adultes, le mal de dos est de plus en plus fréquent chez l'enfant et l'adolescent.

Les spécialistes estiment que 20 à 50% des enfants entre 10 et 15 ans ont mal au dos. Près de deux adolescents sur trois s'en plaignent.

Il est donc essentiel de se préoccuper très tôt de ce problème, quand on sait qu'un enfant sur deux deviendra un adulte souffrant de douleurs lombaires.

L'enfant a de nombreuses raisons d'avoir mal au dos

Vous n'êtes pas sans savoir que la colonne vertébrale supporte l'ensemble du squelette et qu'elle comporte de nombreuses articulations assurant le soutien et la mobilité du cou et du dos.

Publicité
Publicité

Dès que l'enfant entre à l'école, cette colonne vertébrale est soumise à diverses contraintes, favorisant la survenue du mal de dos :

  • Il reste en position assise de façon prolongée et bien souvent, il « se tortille » sur une chaise trop petite ou trop grande, ou en raison de la hauteur inadaptée des tables.
  • Il porte mal son cartable, souvent sur une seule épaule, ou les bretelles sont mal réglées.
  • Il peut être fatigué, en raison d'un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité, ou encore à cause d'une alimentation mal équilibrée.
  • Il n'a pas une activité physique suffisante, ou celle-ci est au contraire trop importante.

    En effet, si l'exercice physique est indispensable pendant la croissance, trop de sport peut également agresser la colonne vertébrale de l'enfant, en raison de microtraumatismes répétés.

  • Il présente un surpoids, en relation avec la sédentarité et une mauvaise hygiène alimentaire.
Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 03 Septembre 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 23 Octobre 2014 : 10h40
PUB