Thyroïde : ce qui a changé entre l'ancienne et la nouvelle formule du Levothyrox

© Istock
Depuis le mois de mars 2017, certains patients sous lévothyroxine sodique ont été confrontés aux effets secondaires consécutifs au changement de formule du médicament le plus employé en cas d’hypothyroïdie : le Levothyrox. 
PUB

Nouveau Levothyrox: quelle différence avec l’ancienneformule ?

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qualifie la nouvelle formule du Levothyrox de "bioéquivalente" à l’ancienne formule. Cela signifie qu’à concentration égale, le principe actif contenu dans les deux médicaments induit des effets biologiques identiques. Un seul changement est pourtant à noter: le remplacement du lactose par le mannitol en tant qu’excipient. C’est d’ailleurs à la demande de l’ANSM que le laboratoire Merck a changé de formulation afin de stabiliser davantage le Levothyrox. Mais à en croire le nombre de plaintes émanant des malades de la thyroïde, la nouvelle formule engendrerait de très nombreux effets secondaires.

PUB
PUB

Nouveau Levothyrox: quels effets secondaires?

Plus proche de la formule générique, le Levothyrox nouvelle génération en aurait les mêmes effets secondaires. Depuis la sortie du nouveau médicament, des milliers de patients souffrant d’un dysfonctionnement de la thyroïde ont alerté les autorités sanitaires des effets indésirables – parfois lourds – causés par la prise du nouveau Levothyrox et, surtout, par le dérèglement hormonal qu’il occasionne: fatigue, nervosité, douleurs musculaires, maux de tête, troubles gastro-intestinaux, troubles du rythme cardiaque, vertiges, chute de cheveux… La liste est longue, et les patients sont en colère.

Publié le 21 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé