Tabac et mauvaise haleine : le lien

Si les dangers du tabac ne font plus douter, son lien avec la mauvaise haleine est bien moins connu. Pourtant, pour bon nombre de fumeurs, cette mauvaise haleine pourrait être une raison d'arrêter de fumer.
© Istock

Détecter une mauvaise haleine liée au tabac

Certains s'en rendent compte eux-mêmes ; pour d'autres, il est plus compliqué de détecter que l'on souffre d'halitose, c'est-à-dire de mauvaise haleine. En effet, un fumeur est imprégné de l'odeur de tabac froid. De plus, la cigarette diminue de façon significative les capacités olfactives du fumeur. Les proches ou un médecin sont donc les plus à même de faire le constat. Mais le fumeur peut également tenter d'anticiper ce problème qui surgira tôt ou tard s'il n'arrête pas de fumer. Car la mauvaise haleine peut devenir gênante, notamment pour les personnes qui sont en contact avec de nombreuses personnes dans le cadre de leur travail.

Pourquoi le tabac donne mauvaise haleine ?

La mauvaise haleine est provoquée par la nicotine. Celle-ci contient du goudron qui se dépose sur les lèvres, la langue, les dents et les gencives à chaque bouffée. De plus, le tabac a un effet asséchant pour la bouche qui favorise le développement des bactéries. Le tabac a enfin des conséquences sur la santé bucco-dentaire qui peut donc dégrader l'haleine, avec par exemple la formation de caries, de plaque dentaire puis de tartre. Ce dernier abîme ensuite les gencives qui peuvent aller jusqu'à s'infecter, voire provoquer un déchaussement des dents.

Mauvaise haleine et tabac : comment résoudre le problème ?

Après le tabac, la nourriture est la seconde cause de la mauvaise haleine. Les fumeurs doivent donc faire attention à ce qu'ils mangent pour éviter l'halitose. L'alcool et le café (qui assèchent la bouche), les produits laitiers où les bactéries sont nombreuses et les aliments forts (ail, oignon ou épices) sont à éviter. À l'inverse, les bonbons ou chewing-gums à la menthe peuvent masquer la mauvaise haleine. Un brossage des dents après chaque repas ainsi qu'une bonne hydratation peuvent également limiter le problème. Enfin, fumer à l'extérieur – et non dans un endroit confiné – permet de dissiper un peu plus l'odeur de la fumée.

Mauvaise haleine et tabac, la meilleure solution : arrêter de fumer

Arrêter de fumer est de loin la solution la plus efficace sur le long terme, le tabac étant la première cause de la mauvaise haleine. Cela peut d'ailleurs être source de motivation. Cependant, arrêter de fumer ne va pas résoudre le problème dans un premier temps. Elle pourrait même paraître plus forte à la personne qui vient d'arrêter la cigarette, car l'halitose ne sera plus masquée par l'odeur de tabac froid. Mais l'effet se ressentira dès que le taux d'acidité de la bouche aura diminué. Un détartrage pourra accélérer le processus. Une visite chez le dentiste pour faire le point sur les éventuelles gingivites ou caries liées au tabac peut de toute façon s'avérer utile. Et en attendant le retour d'une haleine normale, les bonbons à la menthe seront toujours efficaces.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :