Stress et cancer du sein : une relation trompeuse

Le stress n'augmente pas le risque de récidive de cancer du sein.
PUB

Stresser à s'en donner un cancer du sein : faux !

Les événements stressants (divorce, décès, perte d'emploi) sont réputés pour favoriser la récidive d'un cancer du sein. Or, selon les résultats d'une analyse réalisée par des psychologues britanniques, cette relation n'existerait pas. Ont été suivies durant cinq années, 222 patients récemment diagnostiquées pour un cancer du sein. Tous les 18 six mois, elles ont été interrogées sur la survenue d'éventuels épisodes stressants. Durant l'étude, 54 d'entre elles ont présenté une récidive. Cependant, l'apparition d'un stress n'a absolument pas été identifiée comme un facteur de risque de la récidive. Les résultats s'orientent même dans le sens inverse, à savoir qu'un ou plusieurs événements stressants (divorce, décès familial, problème financier, divorce, infidélité, etc.) a diminué le risque de récidive.

Publié le 02 Août 2002
Auteurs : Dr Philippe Presles
Source : Graham, B.
Voir + de sources
M.J., 324 : 1420-1422, 2002.