Sortie de maternité : surtout pas de précipitation !

© Istock

L’Académie nationale de médecine se prononce à nouveau contre les sorties précoces de maternité. Pour la Sécurité sociale et la collectivité, les sorties précoces de maternité sont avantageuses. Il existe d’ailleurs un programme d’accompagnement au retour à domicile, dénommé PRADO, actuellement en cours avec la collaboration des sages-femmes libérales, et qu’il est prévu d’étendre progression à toute la France.

PUB

Pas de sortie de maternité avant 3 jours révolus

Malgré tout, l’Académie nationale de médecine n’est toujours pas partisane de laisser les mamans et les nourrissons sortir si tôt de la maternité. Un retour avant 3 jours révolus n’est pas souhaitable, y compris pour un nouveau-né normal et à terme. La sortie de maternité doit se décider en l’absence de toute contre-indication médicale ou sociale, sans impératif administratif, chez une femme volontaire et dûment informée.

PUB
PUB

Le suivi médical, psychologique et social de la mère et de son nouveau-né doit permettre une continuation des soins et avec une garantie de qualité et de sécurité équivalente à celle proposée en maternité. Les Académiciens proposent deux visites à domicile au strict minimum, à savoir que trois visites des sages-femmes seraient préférables, lesquelles se doivent par ailleurs d’être disponibles à tout moment pour prévenir ou traiter une complication, voire décider d’une hospitalisation.

Pour l’Académie de médecine, « la pertinence de ce nouveau système de suivi à domicile doit encore être évaluée, en tenant compte des éventuels retards apportés à des soins urgents en cas d’ictère, d’infection ou de décompensation d’une affection congénitale chez le nouveau-né, d’une hémorragie, d’une infection ou d’une dépression chez la mère »…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 25 Janvier 2012 : 14h37
Mis à jour le Vendredi 27 Janvier 2012 : 09h04
Source : Communiqué de l’Académie nationale de médecine du 24 janvier 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés