Sortie de maternité : des dispositifs de sortie accélérée

La durée moyenne de séjour en maternité en France est l’une des plus longues d’Europe. Plus d’une femme sur quatre exprime le désir de rentrer chez elle au plus tôt après un accouchement. C’est le résultat d’une enquête interne réalisée au CHU de Nantes.

Publicité

Certains hôpitaux testent des dispositifs de sortie de la maternité plus précoce

Fort de ce constat, plusieurs hôpitaux (CH et CHU) mettent actuellement en place des dispositifs de sortie permettant aux femmes qui le souhaitent de pouvoir quitter la maternité un peu plus tôt après leur accouchement.

L’éligibilité à ce type de sortie accélérée de la maternité repose sur des conditions strictes médicales, psychiques et sociales.

Publicité
Publicité

Une sage-femme coordinatrice organise les sorties en amont et en aval et s’assure que toutes les conditions sont bien réunies, notamment l’examen clinique normal du nouveau-né effectué par un pédiatre senior le jour de la sortie. Une visite à domicile le lendemain puis une ou deux autres dans les dix jours est effectuée également par une sage-femme. Le bébé est revu dans les six à dix jours par un pédiatre ou un généraliste expérimenté dans le suivi des nouveau-nés.

Vers une généralisation des sorties de maternité accélérées

Ce dispositif est appelé à se généraliser dans les prochaines années permettant d’une part, de réduire la durée moyenne de séjour dans les maternités françaises en s’alignant sur la moyenne européenne.

D’autre part, ce dispositif permet d’augmenter l'activité de plusieurs maternités.

Publié par Hopital.fr le Jeudi 30 Avril 2015 : 12h49
Mis à jour le Jeudi 30 Avril 2015 : 12h51
Source : Hopital.fr
PUB
PUB