Soda Outox : intox ?
Publié le 28 Juin 2010 à 2h00 par Rédaction E-sante.fr
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Intox : aucune boisson ne fait baisser l'alcoolémie

Ce soda dénommé Outox est composé de fructose, d'acide ascorbique et d'arômes. Selon les fabricants, de tels composants seraient suffisants pour accélérer " de façon importante la chute du taux d'alcool dans le sang ". Mais où sont donc passées les études étayant un tel effet ? L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) n'a toujours pas reçu de résultats d'études ni de tests cliniques justifiant les allégations annoncées. D'ailleurs, s'il existait une façon de diminuer instantanément l'alcoolémie, ça se saurait ! En ce qui concerne Outox, une étude datant de 2007 aurait conclu que cette boisson diluait l'alcool de 10%. Autrement dit, elle diminuerait l'alcoolémie de 0,6 à 0,5 g/l en 55 minutes au lieu de 60 ! Ca ne change donc pas grand-chose...

Outox : promesses mensongères et très dangereuses...

Les fabricants vont jusqu'à déclarer qu'Outox " contribue modestement à réduire les conséquences de l'absorption d'alcool dont les accidents de la route, les violences conjugales et les comportements agressifs ". Or si Outox ne diminue pas réellement l'alcoolémie, cette boisson incite plutôt à prendre le volant après avoir consommé de l'alcool.

C'est pourquoi les associations de lutte contre la violence routière se sont manifestées haut et fort contre ce soda suspect.

Que peut-on faire ?

Le Ministère de la Santé ne peut pas interdire la commercialisation d'Outox car ses composants ne représentent pas un danger pour la santé. En revanche, l'Afssa pourrait attaquer pour publicité mensongère.

C'est ce qui s'était passé en 2007 avec la première version d'Outox. Les allégations anti-alcool mises en avant avaient été trop excessives et de surcroît infondées. Le fabricant a dû reformuler sa communication. Au final le produit n'a été distribué qu'à l'occasion d'événements ponctuels.

Faites passer le message aux ados, qui, avides d'expérimentation, pourraient être tentés.

Avec ou sans Outox, on ne prend pas le volant après avoir bu de l'alcool (zéro alcool) et on dissuade les autres de le faire !

Source : JIM on ligne, 16 juin 2010.